<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 "Agitateur de curiosités" (Un géant du commerce)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Olivier Assayas
Clean (France, 2004)
Date de sortie française :
3 nov. 2004


     Lee Hauser et Emily Wang (Maggie Cheung) et leur groupe de rock ont connu leur heure de gloire dans les années 80. Ils souffrent d'une crise artistique et leur couple bat tout autant de l'aile. Lors d'une étape de leur tournée à Hamilton (Ontario canadien), Lee Hauser meurt d'une overdose. Emily l'avait laissé seul dans leur chambre de motel après une dispute. Elle n'échappe pas à la prison pour détention de drogues, et commence sa cure de désintoxication. A sa libération, Albrecht (Nick Nolt) le père de Lee Hauser vient annoncer à Emily que lui et sa femme ont obtenu la garde de son fils Jay. Celui-ci vivait déjà avant le drame avec ses grands-parents à San Fransisco. Emily décide de repartir à Paris entre méthadone et un petit boulot de serveuse. Elle y trouve également deux anciennes amies, Elena (Béatrice Dalle) toujours présente pour l'aider et Irène (Jeanne Balibar) productrice pour la télévision devenue cynique et personnelle lui refuse du travail.

     Le film débute dans le monde de la musique, avec des scènes dans le club d'Hamilton où joue les Metrics. Le courant ne passe pourtant déjà pas, Olivier Assayas cadre uniquement le visage de la chanteuse en oubliant tout l'énérgie du morceau joué. Le milieu de la musique n'est pas vraiment exploité par la suite, on verra bien Emily demandé de l'aide à Tricky lors d'un concert parisien, ou encore un très court passage sur l'exploitation d'un groupe après la mort du leader. La musique reviendra à la fin du film avec David Roback, une moitié de Mazzy Star en producteur, Hope Sandoval ayant elle participé hors caméra en conseillant Maggie Cheung. Signalons également la présence de James Johnston, chanteur des Gallon Drunk dans le rôle de Lee Hauser. Quant aux morceaux additionnels du film, ils sont signés Brian Eno.

     Olivier Assayas aurait pu trouver matière plus consistante et plus intéressante dans les encyclopédies du rock de son frère Michka, mais il ne livre qu'un mélodrame moraliste qu'aurait pu signer n'importe quel studio américain. Il nous présente une chanteuse de rock qui en termine avec les démons des années 80 pour se refaire une vie saine et élever son fils qu'elle a ignoré jusque là. Le problème de ce (trop) 'Clean' vient aussi de l'intérprétation monocorde de Maggie Cheung. On ne ressent pas le besoin de retrouver son fils Jay, du coup les retrouvailles sonnent fausses ...
      'Clean' est aussi du cinéma conventionnel, bien loin des recherches et des interrogations de 'Irma Vep'. Vous l'aurez compris, le film m'a beaucoup déçu. D'autant plus que l'on pouvait s'attendre à autre chose de la part d'un amateur de musiques, il l'avait prouvé avec 'Désordres', il y a 18 ans.

Prix d'interprétation féminine : Maggie Cheung.


  2 autres articles sur Olivier Assayas :
   • Demonlover
   • Fin août, début septembre
  4 articles connexes, les 3 plus récents :
   •  Festival de Cannes "menu 2007"
   •  Festival de Cannes "Le menu 2004"
   •  Arnaud Desplechin "Esther Kahn"
   tous les articles sur / et autour de Olivier Assayas ...
- 05 Juin 04

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...