<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 Is it really so strange ? (the Smiths)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Joel & Ethan Coen
the Ladykillers (USA, 2004)
Date de sortie française :
9 juin 2004


    Les frères Coen revisitent un film homonyme de 1955 réalisé par Alexander Mackendrick avec Alec Guiness et Peter Sellers, resitué dans le sud profond des USA, l'état du Mississipi. La trame principale du film est un casse qui doit être mémorable (les réserves d'un casino flottant sur le fleuve) réalisé en équipe. Tiens il est drôle de noter qu'Hollywood avait déjà repris l'année dernière un tel film avec 'Welcome to Collinwood' tiré du film 'Le pigeon' de Mario Monicelli ...
    Le chef d'équipe est le professeur Dorr (Tom Hanks) qui investi en locataire une maison idéalement située pour ce casse. Pour creuser un tunnel depuis la cave, il prétexte des répétitions de musiques baroques à Mrs Munson, la vielle dame de couleur propriétaire. Le professeur Dorr est maître en rhétorique, il se tire toujours d'affaire par de longs discours (il faut supporter en plus l'accent pincé qu'utilise Tom Hanks...). Chaque membre de l'équipe a sa spécialité, un accessoiriste ingénieux, un footballeur américain totalement demeuré mais costaud, un employé de ménage au casino en taupe du groupe, et un asiatique taciturne et sage. Bien sûr, les plans du professeur Dorr ne se dérouleront pas franchement comme prévu...

    'the Ladykillers' apparaît comme un film trop facile, des frères Coen en roue libre et pas franchement inspirés. Le générique de début laisse déjà auguré un film tape à l'oeil. La suite est classique, les gags tombent là où on les attend, rien de surprenant, hors mis les quelques scènes qui introduisent individuellement les membres de l'équipe. Les scènes de gospel à l'église noire que fréquente Mrs Munson ne tiennent pas la comparaison avec les parties musicales de 'O brother'. Le résultat est un film sans grand intérêt (si ce n'est celui d'un studio hollywoodien ... ). On sait que les frères Coen peuvent bien mieux faire !



  6 autres articles sur Joel & Ethan Coen , les 3 plus récents :
   • A serious man
   • No country for old men
   • The man who wasn't there
   tous les articles sur Joel & Ethan Coen ...
  3 articles connexes :
   •  Festival de Cannes "menu 2007"
   •  Terry Zwigoff "Bad Santa"
   •  Festival de Cannes "Le menu Cannes...
   tous les articles sur / et autour de Joel & Ethan Coen ...

   • the Ladykillers (Joel & Ethan Coen)
- 27 Mai 04

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...