<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 "îlot de curiosité" (le zata)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Nobuhiro Suwa
H story (Japon, 2001)
Date de sortie française :
17 octobre 2001


    1958, Alain Resnais tourne au Japon "Hiroshima mon amour", sur un texte de Marguerite Duras. Une française y rencontrait un japonais dans la ville qui avait été bombardée 13 ans auparavant. Ces personnages si éloignés, étaient pourtant très proches, chacun ayant perdu beaucoup dans la guerre...
   2001, Nobuhiro Suwa veut tourner un remake de "Hiroshima mon amour" avec Béatrice Dalle dans le rôle de la française Il tente une approche fidèle au texte de duras et à la mise en scène de Resnais. Aidé par un ami écrivain, le réalisateur s'interroge... peut on tourner un film 40 après sans avoir le même vécu des personnages de l'époque (ni N. Suwa, originaire de Hiroshima ni Béatrice Dalle n'ont connu la guerre, contrairement à Resnais et son équipe). D'ailleurs Béatrice Dalle bloque sur le texte, incapable de jouer une scène. Elle part alors vivre une aventure malgré la barrière du langage avec un acteur japonais du film.

   En lieu et place du remake fidèle c'est finalement un film moderne qui s'installe après une scène au bord de la mer (les vagues ne nettoient pas uniquement la plage...). Cette 2ème partie peu être perçue comme une autre adaptation de "Hiroshima mon amour", très libre et moderne, une histoire entre une actrice française et un homologue japonais...
Voilà pour la trame de H Story, mais le film n'est pas aussi simple que cela... Nobuhiro Suwa manipule le spectateur. Dans la 1ere partie du film, les frontières entre le film et le tournage sont perméables (de temps en temps, on voit un clap, ou encore un nuancier de niveau de gris : le tournage se fait donc fidèlement en noir et blanc...). On passe de la scène rejouée au tournage du film en restant dans la continuité sur la même caméra. On entend alors le réalisateur et son équipe hors champ. D'autres scènes ne sont plus des remakes mais le tournage filmé.
   Rajoutez à ceci des moments magiques, où N. Suwa coupe le son, et inversement ne laissant que les dialogues sur un écran noir. Le spectateur flotte alors au dessus du film et imagine son histoire.

Nobuhiro Suwa

   Il faut véritablement s'abandonner et oublier tout ce que vous avez vu au cinéma en regardant H Story, ce film est un véritable O.C.N.I. (Objet Cinématographique Non identifié). C'est un mélange de documentaire (sur le tournage d'un film), de fiction et d'expérimentation, une œuvre sur le langage universel du cinéma. L'équipe franco-nippone (N. Suwa est assisté de Caroline Champetier en tête chef opératrice de Claire Denis) communiquent mieux par le cinéma qu'à travers la traductrice. Le réalisateur place le spectateur dans ce rapport, au dessus du langage en rendant des dialogues peu audibles ...
   Le titre H Story est comme "d/uo" et "m/other", ses 2 premiers films, un mot fractionné, il renvoit à Hiroshima story mais aussi History... H Story est aussi un manifeste contre un remake de l'histoire du XXème siècle au XXIème...
   Le travail de N. Suwa est passionnant, sa vision unique. Aborder H Story n'est pas des plus facile (comme je vous disais, il faut s'abandonner), mais croyez moi vos efforts seront récompensés. Comme le déclarait Caroline Champetier en ouverture de la projection, elle avait été fascinée par M/Other (qu'elle avait projeté à Cannes en 1999...), elle n'a pas hésité à partir de nombreuses semaines au Japon pour ce tournage, et son sacrifice en valait la peine...




  2 autres articles sur Nobuhiro Suwa :
   • M/Other
   • Casting Béatric Dalle
  4 articles connexes, les 3 plus récents :
   •  N.Suwa & H.Girardot "Yuki & Nina"
   •  Quinzaine des réalisateurs "Menu...
   •  Shohei Imamura "Décès..."
   tous les articles sur / et autour de Nobuhiro Suwa ...
- 1er Juin 01

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...