<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 There were kurious oranj (Mark E.Smith, the Fall)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Dover Koshashvili
Mariage tardif (Géorgie, 2001)
Date de sortie française :
24 octobre 2001


   Zaza à 32 ans n'est toujours pas marié au grand désespoir de ses parents, malgré toutes les prétendantes que lui recherche sa mère. C'est ainsi que régulièrement Zaza est invité à une rencontre arrangée en présence des 2 familles, chacun vantant les mérites de ses enfants....
    Si Zaza ne s'est toujours pas marié à 32 ans, ce n'est pas parce qu'il avait la tête à ses études (il termine un doctorat), comme ses parents le pensent... non... Ils vont découvrir la vraie raison par hasard : leur fils a une liaison avec une autre femme, Judith... Et si Zaza cachait cette liaison, c'est parce qu'il a au moins 4 bonnes raisons : Judith est plus âgée que lui, elle est divorcée, elle a une petite fille et elle est étrangère, d'origine tunisienne. Zaza brise toutes les règles et les traditions ! Même si l'on apprend que les anciens avaient également eu des "faiblesses" dans leur jeunesse, ils étaient tous rentrés dans le rang, et comptent bien convaincre Zaza de suivre le bon chemin....

    Ce film est une excellente surprise. Il aborde le sujet, très religieusement incorrect, avec un certain humour, les scènes comiques sont en effet nombreuses. Autre réussite du film, des scènes de lit sont magnifiquement traitées, comme rarement au cinéma. Le sexe est souvent racoleur et n'apporte pas toujours grand choses aux propos, là c'est tout le contraire, elles ont un véritable sens. Judith et Zaza ne peuvent profiter pleinement de leur relation et pratiquent le coït interrompu... Des scènes filmées très crûment, les choses sont montrées, mais elles ne sont jamais impudiques, une grande prouesse !
     Dover Koshashvili vient donc de Géorgie, mais c'est en Israël qu'il a fait des études de cinéma. La production est franco-israëlienne. Ce 1er film révèle un cinéaste tout à fait intéressant dont on reparlera très certainement (il prépare son second film, 'Cadeau du ciel', une histoire de bagagistes à Tel Aviv). Très proche du cinéma d'Amos Gitaï, qui est en quelque sorte son cousin géorgien !



- 1er Juin 01

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...