<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 Is it really so strange ? (the Smiths)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Collectif (revue)
Bile noire n.16 (Atrabile, Suisse, 2007)

bn16   Ce numéro de Bile Noire est spécial à plus d'un titre. Il suffit de regarder le bel objet rose et noir pour noter son embonpoint (plus de 200 pages) et sa taille XL (pour gaspiller moins de papier chez l'imprimeur [1], apprend-on dans l'édito). Spécial, car Atrabile souffle les 10 bougies de sa revue. Seize numéros (enfin plutôt 17 : tout a commencé avec un numéro zéro) en 10 ans, c'est peu me direz vous ... Daniel, oncle porte parole des éditions vous dira dans son édito qu'une revue mobilise beaucoup d'énergie (les appels à contributions, les relances, la fabrication...)... Energie qui n'est pas transformée en finances sonnantes trébuchantes, mais en seul plaisir d'éditeur (et de lecteur !). D'où la maxime au sujet de sa périodicité en fin d'ours, 'paraît quand on peut' (un peu comme sa grande soeur parisienne 'Lapin' de l'Association née en 1994).

   Si Atrabile pouvait réunir la quasi-totalité des contributeurs lors des vernissages des premiers numéros (voir ce petit sujet du zata {le zatapathique illustré alors !}), la chose serait coûteuse en transport pour cette nouvelle cuvée. Oui, Bile Noire recrute bien au delà de la place genevoise, et accueille ainsi Chihoi de Hong-Kong (qui revient dans une revue francophone après feu 'Stereoscomic'), le coréen Kim Su-Bak (à suivre chez Atrabile en 2007...), le canadien Annable Grahamm, et l'américain Nilsen Anders (pages initialement sorties dans la revue Mome de Fantagraphics). 
    Les auteurs de la maison sont aussi présents, avec l'italien Manuele Fior, le nordique Jason, les français Peggy Adam, François Olislaeger et Nicolas Presl. Kaze Dolemite nous raconte la naissance (accidentelle) du scratch dans le Bronx en 1977, Helge Reumann nous emmène dans les bois (et vous n'y retournerez plus comme avant ... surtout si vous croisez des bûcherons ...), Frederik Peeters, Baladi, Ibn Al Rabin et une histoire biblique (le stratagème d'Abraham et sa femme Sarah pour traverser l'Egypte) et Wazem avec un sujet 'très délicat et compliqué' à raconter, fort bien abordé (contrairement à ce que peut dire sa petite fille ...).
   Une revue est toujours l'occasion de découvertes, et ce numéro ne déçoit pas, avec Benjamin Chaumaz, Iris et David Richard (qui signe la superbe couverture).

    La couleur, qui avait déjà fait quelques apparitions dans les numéros récents, occupe une bonne partie de ce numéro ; comme le rose de Baladi déjà vu en couleur dans les galeries Hinah, ou F. Olislaeger jouant avec le bleu pour nous montrer l'invisible...). La revue accueille toujours un petit supplément dirigé par Andréas Kündig ('vévévéyé' pour rêve éveillé, un concept entre Fernando Pessoã et Gaston Lagaffe, avec une participation de Guillaume Long) ainsi que des contributions à la bande dessinée abstraite lancé par Ibn Al Rabin.

   Voilà donc un copieux numéro pour satisfaire notre appétit aiguisé par sa longue attente. A vous de donner un peu d'énergie pour récompenser ce nouveau tour de force !

montage

[1] l'industrie papetière travaille avec de grands rouleaux au format standard qui sont ensuite découpés, pliés ; l'origine des albums formatés 48 pages vient de cette contrainte : il est décomposé en 3 'cahiers' de 16 pages taillés dans les rouleaux sans perdre de papier.
L'Association utilisait les bandes 'perdues' des couvertures des pattes de mouche originelles pour y imprimer les 'images chocolats' (à coller dans 'mon album').


  31 autres articles sur Atrabile , les 3 plus récents :
   •  Manuele Fior "5000 kilomètres par...
   •  Baladi "Manoeuvres"
   •  Ibn Al Rabin "Sichem & Dina"
   tous les articles sur Atrabile...

   • Atrabile
- 16 Fev. 07

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...