<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 Bizarre, vous avez dit bizarre. Comme c'est étrange. (Louis Jouvet)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Collectif - Ethique ? (Drozophile, Suisse, 2006)

collectif ethique
diaporama
    Plutôt que de traduire "thinking ethics", une réflexion issue de débats, répartie en cinq domaines, la consultante Beth Krasna a fait appel à cinq auteurs genevois pour une version française dessinée. Chacun s'est donc vu attribuer un domaine :
    Nadia Raviscioni nous livre sa vision de la performance et lexique, à savoir si la performance ne se situe pas dans le long terme...
    La conscience est le thème de Wazem, illustré par Mr Smith, un bonhomme (cousin graphique de l'inspecteur Moroni de Guy Delisle) rempli de bons sentiments... problème il n'a pas toujours conscience de ses actions, pas toujours bonnes...
    C'est un discours entre un personnage et sa mauvaise conscience incarnée par un petit ange diabolique (ou diable angelot) qu'utilise Tom Tirabosco pour nous parler de désobéissance...
    Isabelle Pralong avait pour mission d'illustrer éthique et direct, elle présente les dérives d'un blog au départ flatteur qui devient ravageur...
    Le pasticheur genevois (voir son personnage Zinzin...), Exem se voit confier le domaine de la connaissance. Des animaux (aux noms pastichés : Soft Bill, Volartis...) se disputent la découverte de l'étang magique.
L'éthique est un thème à la mode, des conseillers vendent grassement des expertises aux sociétés en mal d'image... Mais ce livre présente bien le sujet dans sa complexité et sa globalité et pose des questions (ne pas oublier le '?' du titre !) . L'aborder avec les cinq histoires et les cinq regards différents permet aussi de mettre cette fameuse éthique en situation. Voilà un collectif passionnant que nous livre le Drozophile, en bousculant les habitudes puisqu'il est imprimé en offset, mais la couleur et la fabrication restent éthique !
[09 Juin 06, Jean-Marc]


  5 autres articles sur Drozophile , les 3 plus récents :
   •  Collectif "Drozophile #7"
   •  Collectif "Drozophile #5"
   •  Collectif "Tati"
   tous les articles sur Drozophile...

   • Drozophile
Hope Larson - Gray horses (Oni press, USA, 2006)

Hope Larson - grey horses
diaporama
    Noémie quitte la France pour étudier les Arts en Indiana, à Onion City, ville jumelée à sa ville de Dijon. Elle emménage dans un petit appartement sur Montpelier avenue. Elle fait la connaissance de Anna à l'univesrité. Anna vit près de chez elle, au-dessus de la boulangerie familiale. Le jour, Noémie découvre son nouvel environnement, elle croise souvent un mystérieux photographe. La nuit, elle devient le cheval du papier peint de sa chambre, ce cheval vient à l'aide de Marcy, une petite fille qui fuit un incendie...
    Dans ce 2e. ouvrage, rêve et réalité interagissent, révèlent et construisent le destin de Noémie. Hope Larson nous parle également du dépaysement. Elle respecte la langue utilisée par Noémie : anglais pour communiquer ; français dans ses pensées et ses rêves (avec dans ce cas, la traduction en double [nb : une traduction assurée en partie par Mr. Hinah...]). Comme dans 'Salamender's dream', le lecteur sent les éléments (le soleil, le froid, le vent, le bruit d'une fontaine...) par des indications visuelles ou par des onomatopées. 'Gray horses' est publié en bichromie, orange pâle et noir (et mauve pour la couverture nocturne), des plus réussi. Hope Larson maîtrise l'art de son récit, conjuguant onirisme et réalité avec un dessin qui respire ses propos. A vous de chevaucher ce 'Grey horses', et de savoir s'il influencera vos rêves. C'est aussi une très bonne occasion pour ceux qui seraient frileux à l'idée de lire un ouvrage en anglais de franchir le pas .
[31 Mai 06, Jean-Marc]


  2 autres articles sur Hope Larson :
   • Gray horses en français
   • Salamander dream
  2 articles connexes :
   •  Lilli Carré "the Lagoon"
   •  oRSo "Roveretto"

   • Hope Larson
   • Oni Press
Pierre Maurel - Michel (Employé du moi (l'), France, 2006)

Pierre Maurel - Michel
diaporama
 
    Michel, reporter radio, vient de recevoir un courrier de licenciement de la radio qui l'employait. Il continue tout de même ce qui est sa passion : collecter et assembler des sons et des interviews pour des reportages radio où il reste seul maître à bord. Pour cela, il doit accepter des petits boulots d'intérim, où ironie de la vie il se retrouve manutentionnaire de matériel sonore, jusqu'à décrocher un poste fixe, vendeur de ce même genre de matériel. Il doit puiser au plus profond de lui-même pour trouver l'énergie nécessaire à son reportage radio...
   Pierre Maurel nous présente un personnage dans la difficulté de vivre sa passion. Michel nous parle aussi du monde du travail (et du non-travail), chose rare dans la bande dessinée, sujet que le dessinateur avait déjà abordé dans 'Buck' (6 pieds sous terre, 2005). Le dessinateur maîtrise très bien le rythme de son récit et fait rentrer le son dans son dessin. Le lecteur est plongé dans l'univers sonore de Michel... Il revient à la réalité en même temps, souvent brutalement par la sonnerie du portable... (Ironiquement 'born to be alive'). Le livre est autant à regarder, à lire qu'à écouter, tout ceci pour un prix très amical, publié dans la collection 'pour soi' de l'employé du moi.
[25 Mai 06, Jean-Marc]


  2 autres articles sur Pierre Maurel :
   • 3 déclinaisons
   • Piñata
  7 articles connexes, les 3 plus récents :
   •  Alec Longstreth "Phase 7 #014"
   •  Festival d'Angoulême "Sélection...
   •  Collectif "Polyominos"
   tous les articles sur / et autour de Pierre Maurel ...
  23 autres articles sur Employé du moi (l'), les 3 plus récents :
   •  Alexandre De Mothé "Du sang sous le...
   •  Collectif "Radio GrandPapier"
   •  Cole Johnson "Hush-Hush"
   tous les articles sur Employé du moi (l')...

   • Employé du moi (l')
Nadja - Comment ça se fait (Cornélius (éditions), France, 2006)

Nadja
diaporama
 
    Nadja est bien connue dans l'illustration pour la jeunesse avec de nombreux ouvrages, parmi lesquels 'chien bleu'. En adaptant une nouvelle de Henry James, dans 'le menteur' (Denoël), et avec d'autres ouvrages chez Cornélius ('comment faire des livres pour les enfants', 'celles que j'ai pas fumées'), elle entre dans le milieu de la bande dessinée 'adulte'. Elle change de format en passant de la petite taille des ouvrages 'Raoul' à la plus grande collection 'Pierre'.
    Les caractères de ce roman graphique sont tous des ours vivant en milieu urbain. Nos plantigrades évoluent dans la sphère artistique, et le personnage principal (N., son nom n'est évoqué que dans la dernière case...) fait de la peinture qu'elle entasse dans son atelier. Un de ses amis, Paul lui propose de lui écrire un scénario pour un film avec quelques idées de bases qui vont la poursuivre jusque dans ses rêves. Faut-il écrire ce scénario ? Faut-il démarcher les galeries ? Faut-il se plonger dans la réalité pour peindre ? Faut-il exposer pour être peintre ? ... 'Comment ça se fait' que les personnages plantigrades se posent ce genre de question ou plutôt 'comment ça se fait' que l'on se les pose, car sous le caractère entomologiste de l'histoire, c'est bien de la nature humaine dont il s'agit et de questions existentielles.
    Au niveau graphique, on devine les coups de pinceau (de pattes ?) de gouache dans le dessin. On apprend dans la biographie présentée dans un rabat de couverture, que Nadja peint également... et l'on peut se demander s'il ne s'agit pas d'une mise en abyme de l'auteur. Où se trouvent les frontières de la fiction et de l'autobiographie... mais toute oeuvre artistique ne contient-elle pas une part autobiographique ; voilà encore une nouvelle question ! À vous d'y répondre en compagnie de ces ours.
[17 Mai 06, Jean-Marc]


  6 articles connexes, les 3 plus récents :
   •  Berlinale "Edition 2009"
   •  Festival de Cannes "menu 2007"
   •  Festival d'Angoulême "Sélection 2007"
   tous les articles sur / et autour de Nadja ...
  5 autres articles sur Cornélius (éditions), les 3 plus récents :
   •  Nicolas de Crécy "Escales"
   •  Dupuy & Berberian "Tanger - carnets"
   •  Daniel Clowes "Traductions...
   tous les articles sur Cornélius (éditions)...

   • Cornélius (éditions)

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...