<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 There were kurious oranj (Mark E.Smith, the Fall)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Josh Ritter - the Animal years (V2, USA, 2006)

Josh Ritter
   Après trois albums depuis 1999 dans l'arène musicale indépendante, Josh Ritter est rattrapé par une major et signe 'the animal years'. Ce fils de neurologues américains ne vend pas pour autant son âme de musicien folk en restant toujours soucieux de son art. Produit par Brian Deck, producteur entre autres de Iron & Wine, cet album est l'occasion de faire mieux connaître cet auteur-compositeur proche de Andrew Bird ou des Bright Eyes. La légende veut qu'il ait acheté sa première guitare au supermarché du coin après avoir écouté Bob Dylan et Johny Cash. On peut compléter sa culture musicale avec l'incontournable Nick Drake.
    Les ballades reposent sur la voix de notre talentueux compositeur et sa guitare. Le piano n'est jamais très loin, c'est d'ailleurs cet instrument qui ouvre l'album. Les morceaux les plus enjoués à la guitare électrique ('Lillian Egypt', 'Best for the best') nous évoquent les Go-Betweens, d'autant plus que le timbre de voix de Josh Ritter n'est pas loin de celui de Grant Mc Lennan (dont on vient d'apprendre le décès samedi dernier dans son sommeil à l'âge de 48 ans). Les ambiances sont plutôt nostalgiques comme 'Idaho', titre dépouillé rendant hommage à son état d'origine. Josh Ritter livre également quelques boulets musicaux anti-G.W. Bush avec (thin blue flame' ou 'girl un the war'), nostalgique sans oublier la réalité contemporaine donc !
[12 Mai 06, Jean-Marc]


  1 autre article sur Josh Ritter :
   • the Historical conquests of Josh Ritter
  1 article connexe :
   •  Samamidon "But This Chicken Proved...
  3 autres articles sur V2 :
   •  Sexsmith & Kerr "Destination unknown"
   •  Superflu "Tchin tchin"
   •  OP8 featuring Lisa Germano "Slush"

   • Josh Ritter
   • V2 Music
Superkable - Heaven is not big enough (Number9 records, France, 2006)

Superkable
     Des cordes nappées de violons, le tonnerre d'un orage lointain, un dialogue de film samplé, le ton trip hop est donné dans cette ouverture d'album. Confirmation sur le morceau suivant, les riffs de guitares et violons accompagnent la chanteuse Moira. On trouve plus loin Dom Farkas que l'on l'a entendu aux côtés de Doctor L, ici aux côtés d'autres voix samplées. Les mélodies lumineuses s'enchaînent avec quelques passages plus sombres et inquiétants.
    Non, Supekable ne vient pas de Bristol, berceau du mouvement trip hop. Ce projet de Fred K., un ingénieur du son, guitariste maniant également l'ordinateur est bien hexagonal et son nom n'est pas à prononcer à l'anglaise. Ce disque n'est pas signé sur Melankolic (Alpha, qui nous parlait de paradis dans leur 1er album, vient à l'esprit à son écoute), mais sur un jeune label français, Number9 records dont c'est la 1ère sortie.
    Au générique de cet album, on trouve diverses collaborations et pas des moindres : Roudoudou (désormais signé sur Number9 ; son prochain album est à suivre en juin), Cyril Aveque (General Electrics), Mako (autre signature du jeune label) ou encore Christophe Minck (Katerine etc). Voilà un projet, un album et un label bien nés avec autant de bonnes fées penchées sur ce  berceau musical ; à vous de vous y pencher, en visitant leur site web riche en écoutes.
[04 Mai 06, Jean-Marc]


  1 article connexe :
   •  Roudoudou "Original soundcrack"

   • Number9 records
Norfolk and Western - A gilded age ep (Hush records, USA, 2006)

Adam Selzer - Norfolk and Western
   ' A gilded age ' marque de nombreux changements pour Norfolk and Western. Le groupe de Portland, au noyau constitué de Adam Selzer (guitares, chant, etc) et de Rachel Blumberg (percussions en tout genre, piano, chant) devient pour l'occasion une petite troupe. La violoniste Amanda Lawrence, Tony Moreno (accordéon, banjo), Cory Gray (cuivres) et Dave Deeper (bassiste, membre de Blanket Music) participent à ce mini album (ou long ep : un peu plus de 30 minutes, agrémenté d'un bonus vidéo ). L'album a été conçu lors des nombreuses dates avec Matt Ward et Laura Veirs.
    Le changement vient aussi du tempo plus rapide, avec des guitares plus incisives, pour donner un folk-rock enjoué, parfois endiablé. Les précédents albums, ' dusk in cold parlours ' (2003) et ' winter farewell ' (2002) avaient une tonalité mélancolique, avec des textes qui se tournaient vers le passé. Cette fois-ci, Adam Selzer aborde des sujets politico-sociaux dans ces nouveaux morceaux. Tout ceci donne un mini-album qui tient fort bien les rails (oui Norfolk and Western est aussi une société de chemin de fer !), un nouvel age pour le groupe.
[25 Avr. 06, Jean-Marc]


   • Norfolk and Western
   • Hush records
Loose Fur - Born again (Drag City, USA, 2006)

Loose Fur
    Loose Fur est un trio composé de Jeff Tweedy, Glen Kotche, deux membres du groupe Wilco accompagnés de Jim O'Rourke également membre intermittent de Wilco. L'ex Gastr del Sol multiplie les collaborations (Sonic Youth parmi les plus médiatiques) et l'on imagine son emploi du temps très chargé. Du coup ses productions personnelles marquent une longue pause. On le retrouve ici à la guitare, mais aussi au chant pour trois titres.
    'Born again' succède à l'album éponyme de 2003. la palette de ce nouvel opus est large : de la pop très rock aux guitares incisives ('hey chicken', 'apostolic'...) à une pop joyeuse et entraînante ('ruling class' et ses sifflotements) en passant par des morceaux mélancoliques ('answers to your question') ou plus post-rock ('an ecumenical matter'). L'album révèle sa richesse après plusieurs écoutes, le temps justement que l'oreille s'habitue aux multiples colorations de cet album hybride d'un groupe tout aussi hybride.
[17 Avr. 06, Jean-Marc]


  6 autres articles sur Drag City , les 3 plus récents :
   •  Bill Callahan "Sometimes I wish we...
   •  High Llamas "Can cladders"
   •  David Pajo "Pajo"
   tous les articles sur Drag City...

   • Drag City

[© le Zata 1996 - 2018]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...