<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 On n'est curieux qu'à proportion qu'on est instruit (Jean-Jacques Rousseau)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Nine Horses - Snow born sorrow (Samadhi sound, Grande-Bretagne, 2005)

nine horses
   Après Rain Tree Crow, tentative de reformation de Japan, groupe mythique des années 70, Nine Horses est une nouvelle formation articulée autour de David Sylvian avec le batteur Steve Jansen membre de Japan et Burnt Friedman, musicien électronique (et remixeur). Cet album succède à 'Blemish' qui marquait les débuts de son indépendance face à l'industrie musicale avec sa structure d'édition Samadhisound.
   David Sylvian pourrait passer pour un ermite tant son occupation médiatique est faible, mais il ouvre grand la porte de son studio musical aux invités. 'Snow born sorrow' n'echappe pas à cette règle d'hospitalité. Outre Ryuichi Sakamoto , compagnon de longue date, on retrouve au gré de ces neuf nouveaux titres le trompettiste norvégien Arve Henriksen (membre de Supersilent) et la chanteuse suédoise Stina Nordenstam pour un duo qui ouvre l'album ('wonderful world'). Pour la pochette, le chanteur anglais a fait appel à Wes Mills, artiste américain.
   La teneur musicale de l'album est un mélange d'organique (trompette, percussion variées, violons) et de synthétique le tout lié par la voix du maître des lieux. Il porte les couleurs de l'hiver, intimistes et sombres, mais aussi paisibles (le calme de la neige) et parfois très lumineux. Une guitare sèche ici, ou quelques notes de xylophone là, viendront éclairer ces paysages sonores au même titre qu'un rayon de soleil hivernal. Vous savez ce qu'il vous reste à faire pour éclairer votre hiver ...
[30 Oct. 05, Jean-Marc]


  1 autre article sur Nine Horses :
   • Money for all ep
  3 autres articles sur Samadhi sound :
   •  David Sylvian "Manafon"
   •  Nine Horses "Money for all ep"
   •  David Sylvian "the Good son vs the...

   • Samadhi sound
Idaho - the Lone gunman (Talitres, USA, 2005)

  Contrairement aux apparences, c'est de Californie que nous vient Idaho. Initialement un duo, Jeff Martin continue seul son chemin musical. Après une compilation de titres rares ou inédits en 2002 ('We were young an needed the money'), Idaho livre son 10ème album, 'the lone gunman'.
   Les pianos ainsi que d'autres claviers vintage sont plus présents aux côtés des guitares. Un morceau instrumental est même presque dansant ('U got that gunman thang'), immédiatement contrebalancé par un morceau plus classique ('wet work'). Idaho est toujours un adepte de la lenteur que l'on se rassure (le tic tac de 'the mystery' ne s'emballe pas). A la liste des instruments, il faudrait aussi rajouter la voix de Jeff Martin, qu'il laisse traîner pour assurer les choeurs de ses complaintes, ou encore quelques petits souffles ici ou là. Bienvenue en Idaho pour ce 10ème séjour, prévoyez du temps, vous n'êtes pas prêt de refaire vos bagages.
[23 Oct. 05, Jean-Marc]


  1 autre article sur Idaho :
   • Alas
  8 articles connexes, les 3 plus récents :
   •  David Bazan "Fewer moving parts ep"
   •  Josh Ritter "the Animal years"
   •  Various tribute "Low, Daniel...
   tous les articles sur / et autour de Idaho ...

   • Idaho
   • Talitres records
Calla - Collisions (Arena rock, USA, 2005)

calla
    'Collisions', le 4ème album de Calla nous arrive tout droit de New-York où vivent depuis quelques temps les trois texans. Le trio livre toujours une musique teintée rock (avec la formule guitare, basse, batterie) avec de bonnes réverbérations et autres expérimentations, du rock expérimental donc. L'influence de groupes anglais de la décennie précédente est perceptible (My Bloody Valentine, Jesus & Mary Chain, Pale Saints ... ) mélangée à celle de formations plus rock d'outre Atlantique (Television en premier lieu). Les guitares cinglantes sonnent leur complainte, mais le groupe sait ménager leurs montures pour accompagner des ballades plus douces. La voix plaintive d'Aurelio Valle sait aussi se faire plus énergique selon les besoins du morceau. Calla reste inclassable, intemporel ... à classer maintenant dans vos playlists si cela n'est déjà fait !
[15 Oct. 05, Jean-Marc]


  2 autres articles sur Calla :
   • Strenght in numbers
   • Scavengers
  3 articles connexes :
   •  Bill Callahan "Sometimes I wish we...
   •  Anton Corbijn "Control"
   •  Lynne Ramsay "Morven Callar"

   • Calla
Eels - Blinking lights and other revelations (Polydor, USA, 2005)

   Mark Oliver Everest alias E de Eels, n'en a pas fini avec sa douloureuse histoire que l'on découvrait avec 'Electro Shock Blues', son entourage proche décimé par la maladie, le suicide ou des accidents. Véritables thérapie expiatoire, la musique lui a permis de ne pas plonger dans les profondeurs dépressives.
    Les 33 titres et 93 minutes du double album 'Blinking lights and other revelations' tournent autour des tragédies passées, sur les membres de sa familles et amis disparus. Le chanteur à la voix fragile chante son blues sur des ballades ou sur des titres plus énergiques et invite Tom Waits et Peter Buck des R.EM. à ses côtés. Des instrumentaux viennent aérer les lourdes confidences. Guitares, pianos et autres claviers de préférence anciens ou encore des jouets musicaux constituent son orchestre. Les histoires de E sont tristes, c'est indéniable, mais malgré empruntes d'espoirs. S'il en parle c'est aussi une manière de chanter la vie et d'en percer sa lumière.
[10 Oct. 05, Jean-Marc]


  5 autres articles sur Eels , les 3 plus récents :
   • End times
   • Souljacker
   • Daisies of the galaxy
  4 articles connexes, les 3 plus récents :
   •  Various tribute "Low, Daniel...
   •  Adrian Tomine "Scrapbook - 32...
   •  Jenson V. & Adamson A. "Shrek"
   tous les articles sur / et autour de Eels ...

   • Eels

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...