<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 Is it really so strange ? (the Smiths)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Cinémathèque Française - Ré-ouverture - exposition Renoir / Renoir (France, 2005)

    La cinémathèque française avait fermé ses portes début mars à Chaillot près de la tour Eiffel, elle les ré-ouvre cette fin septembre quai de Bercy face à la B.N.F.
    L'institution inaugure ses nouveaux locaux avec une rétrospective Jean Renoir jusqu'au 31 décembre (avec l'édition d'un coffret 12 dvd, le premier labélisé cinémathèque). Le réalisateur du 'Déjeuner sur l'herbe', de 'la bête humaine' (entre nombreux autres) est aussi au programme de l'exposition temporaire (jusqu'au 9 janvier), intitulée Renoir / Renoir. Elle confronte les toiles du maître Pierre-Auguste et les films de son fils Jean (mais aussi d'autres artistes de la famille). Une partie exposition permanente abrite elle les objets autour du cinéma (costumes, écrits, appareils ...) qui ne pouvait être montré faute de place jusqu'à maintenant.
   Côté projection, à signaler également que la cinémathèque propose également un hommage à l'acteur anglais Michael Caine. Le programme complet ainsi que les nombreuses autres activités sont à consulter sur le nouveau site web de l'institution.
[29 Sept. 05, Jean-Marc]


  2 autres articles sur Cinémathèque Française :
   • Comédie à l'italienne
   • Relâche prolongée

   • Cinémathèque Française
Jacques Tati - My uncle (Films de mon oncle (les), France, 2005)

   Le travail de restauration des films de Jacques Tati entreprit par Jérôme Deschamps avec les films de mon oncle (il est effectivement son neveu) se poursuit. Après 'Playtime', c'est au tour de 'mon oncle' de ressortir en copie neuve. Enfin plutôt 'my uncle', car seuls les négatifs (indispensables pour une restauration) de la version américaine ont pu être retrouvés en intégralité.
   C'est donc l'occasion de découvrir la version tournée en parallèle spécialement pour le public américain et les Oscars (qu'il obtint en 1959 comme meilleur film étranger, après le prix spécial du jury à Cannes en 1958). Comme Tati ne voulait pas de sous-titres (malgré le peu de dialogues), il a doublé la prise de toutes les scènes parlées ou avec la présence de textes (panneaux, enseignes) à l'écran. Le montage diffère lui aussi de son double original français, revu pour une meilleure compréhension du public américain. Quelques petites adaptations car la matière principale du film (et de Tati), à savoir l'humour visuel, de situation mais aussi sonore est universelle.
   'My uncle' avait connu un succès aux USA et lui avait ouvert les portes de Hollywood. Mais devant les contraintes (le film devait avoir Sophia Loren en vedette et s'appeler 'Mr Hulot goes west'), il refusa par un "No sir, Mr Tati goes east" (ce qui fût mal interpréter par les studios en période de guerre froide ...). Le seul Mister Hulot restera ainsi celui de 'my uncle' (et celui prononcé par sa voisine anglaise dans les 'vacances de Mr Hulot' ...).
[22 Aou. 05, Jean-Marc]


  1 article connexe :
   •  Cyesm "Oops I dig it again"

   • Jacques Tati (les films de Mon Oncle)
   • Jacques Tati (USA)
Rainer Werner Fassbinder - Rétrospective, partie 2 (Centre Pompidou, Allemagne, 2005)

   Deuxième acte de la rétrospectiveRainer Werner Fassbinder qui aurait eu 60 ce printemps 2005 :

• Tout d'abord Carlotta films édite en Dvd les 8 films ressortis en salles cet automne (rétrospective, 1ère partie) dans 2 coffrets ('le Mariage de Maria Braun' et 'le droit du plus fort' sont aussi disponibles en édition simple).

• Une nouvelle série de 8 films sera projetée dans les salles à partir du 13 avril pour les premiers servis : 'Lili Marleen', 'Le marchand de quatre saisons', 'La femme du chef de gare', 'L'année des 13 lunes', 'Roulette chinoise', 'Le soldat américain', 'L'amour est plus froid que la mort' et 'Prenez garde à la sainte putain'.

• Une rétrospective intégrale des 43 films du cinéaste allemand se déroulera au Centre Pompidou à Paris du 13 avril au 6 juin 2005, accompagnée d'une exposition avec photos, carnets de travail et story-boards. Le centre publiera également une édition française de 'Rainer Werner Fassbinder', ouvrage référence de Thomas Elsaesser déjà sorti en anglais et en allemand. Enfin, en collaboration avec le Goethe Institut (chargé de la promotion de la culture allemande), un colloque réunira anciens collaborateurs, acteurs, cinéastes et spécialistes.
[13 Avr. 05, Jean-Marc]


  1 autre article sur Rainer Werner Fassbinder :
   • Rétrospective, partie 1
  1 article connexe :
   •  Perry Ogden "Pavee Lackeen"
  3 autres articles sur Centre Pompidou :
   •  Atom Egoyan "Rétrospective intégrale"
   •  Bill Viola "Big bang"
   •  Vincente Minnelli "Intégral au...

   • Centre Pompidou (Beaubourg) - Paris
Festival de Cannes - Le menu 2005 (France, 2005)

   La 58ème édition du festival de Cannes, du 11 au 22 mai, voit un retour en force des "auteurs confirmés", des auteurs dont les films de certains ont été absent des dernières sélections (parfois à juste titre ...). Ils représentent la moitié de cette édition (10 sur 20 films en compétition officielle), dont 4 réalisateurs palmés dans le passé (nb : les films dont la date de sortie n'est précisée n'ont encore pas de date fixée)
   • Gus Van Sant (palmé pour "Elephant") avec "Last days", un film sur les derniers jours précédant le suicide de Kurt Cobain, chanteur de Nirvana. [sortie française le 13.05]
   • Wim Wenders (palmé pour "Paris Texas") avec "Don't come knocking" [sortie le 12.10]
   • Lars Von Trier (palmé pour "Dogville") avec "Manderlay", 2ème épisode d'une trilogie annoncée sur l'Amérique [sortie le 9.11]
   • Michael Haneke (palmé pour "la pianiste") avec "Caché" [sortie le 12.10]
   • Jean-Pierre et Luc Dardenne avec "l'enfant", un film annoncé politique.
   • Amos Gitaï avec "Free Zone"
   • Hou Hsia-Hsien avec "Three times"
   • Atom Egoyan avec "Where the truth lies"
   • David Cronenberg avec "A history of violence", un film de "vengeance" [sortie le 2.11]
   • Jim Jarmush avec "Broken flowers" [sortie le 21.09]

Voici les autres sélectionnés de la compétition :
   • Carlos Reygadas, auteur de "Japòn" (film remarqué lors de la Quinzaine des réalisateurs 2002), avec "Batalla en el cielo"
   • Arnaud et Jean-Marie Larrieu (oubliés de la sélection 2003 avec "Un homme, un vrai"), avec "Peindre ou faire l'amour" [sortie le 24.08]
   • Dominik Moll ("Harry, un ami ...") avec "Lemming" [sortie le 11.05]
   • Wang Xiaoshuai ("Beijing bicycle", "So close to paradise") avec "Shangaï dreams"
   • Marco Tullio Giordana avec "Une fois que tu es né..."
   • Kobayashi Masahiro avec "Bashing"
   • Tommy Lee Jones avec "the Three burials of Melquiades Estrada", 1er film d'une star américaine.
   • Hiner Saleem avec "Kilomètre zéro", film irakien.
   • Johnie To avec "Election"
   • Robert Rodriguez (réalisateur "révélé" et protégé depuis de Quentin Tarantino) avec "Sin city", adaptation cinématographique du roman graphique de Frank Miller [sortie le 1er juin]

Aucun film documentaire, ni film d'animation n'est présent dans cette édition. Le genre "action" est lui représenté par 2 films ("Sin city" et "Election").
Un petit tour dans la sélection "Un certain regard", avec entre autres Shinji Aoyama avec "Eli, Eli, Lema Sabachtani ?" qui revient à cette catégorie ("Eureka") après un passage en compétition officielle ("Desert Moon"). François Ozon lui aussi connait le même déclassement avec "le temps qui reste". On note également les présences françaises très diverses de la comédie "Zim and co. (la caisse)" de Pierre Jolivet au 'filmeur", journal filmé d'Alain Cavalier.
   
[12 Avr. 05, Jean-Marc]


  9 autres articles sur Festival de Cannes , les 3 plus récents :
   • menu 2009
   • Palmarès 2008
   • menu 2008
  1 article connexe :
   •  Institut Lumière "Lumière 2009...
   tous les articles sur / et autour de Festival de Cannes ...

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...