<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 On n'est curieux qu'à proportion qu'on est instruit (Jean-Jacques Rousseau)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Victor Malloy
the Musings of ... (Inertia, Grande-Bretagne, 2002)

2 1
   Les fidèles auditeurs du Worldwide ne devraient pas être en terrain inconnu. Ce Mr Malloy est un familier des les playlists de Gilles Peterson. Petit retour en arrière, avant de s'appelerVictor Malloy, Russ Jones (son véritable nom) officiait sous le nom d' Akotcha sur le label Pork records. Son album 'Sound Burger' était alors produit par Hefner (attention à ne pas confondre avec le groupe pop-rock du même nom... voir par ici ... ) d'où la signature de Victor Malloy sur le jeune label Inertia, aux cotés de Hefner. Voilà pour les présentations et pour les liens de famille...
1
   Coté musique, les rêves (musings) de Mr Malloy sont très jazzy, avec des ambiances très cinématographiques (normal pour des songes... voir l'expression "se faire des films"...). On retrouve une inspiration très John Barry sur 'Diamond', avec un clavecin qui sonne très James Bond. Comme ses collègues "nu-jazz", Victor Malloy mélange instruments classiques (emploi massif de la contrebasse, flûtes...) et des machines Ces dernières donnent en général le beat des morceaux, un tempo plutôt lent, idéal pour écouter tranquillement dans le canapé en position horizontal (ne restera plus qu'à fermer les yeux, oublier le quotidien et à faire votre film...).
illustration Toniduran



  1 autre article sur Inertia :
   •  Hefner "Residue"

   • Inertia (GB : Soul Jazz - Hefner...)
- 1er Fev. 02

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...