<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 "Agitateur de curiosités" (Un géant du commerce)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Amon Tobin - Splinter cell chaos theory soundtrack (Ninja Tune, Brésil, 2005)

    Amon Tobin a accepté l'offre d'un éditeur de logiciel de jeux, composer la bande son du 3ème volet (sortie fin mars) de 'splinter cell', jeu d'espionnage que tous les amateurs du genre connaissent. Nul besoin de prendre une manette de jeu pour découvrir le travail du brésilien (actuellement montréalais), puisque Ninja Tune le sort en album comme pour une bande son de film (l'intéressé déclare d'ailleurs l'avoir composé comme une musique d'un film de Dario Argento). Le cahier des charges lui demandait de réaliser plusieurs ambiances selon les moments du jeu, mais le résultat fonctionne très bien sans le support jeu. Les dix morceaux sont plus homogènes que d'habitude, avec des "couches" communes pour l'utilisation in situ. Mais on retrouve les beats jazz, les percussions très denses, et les différents collages qui caractérisent sa musique endiablée (avec un son proche de 'permutations').
[07 Fev. 05, Jean-Marc]


  2 autres articles sur Amon Tobin :
   • Fooley room
   • Permutation
  1 article connexe :
   •  Murcof "Remembranza"
  2 autres articles sur Ninja Tune :
   •  Amon Tobin "Fooley room"
   •  Amon Tobin "Permutation"

   • Amon Tobin
   • Ninja Tune
Mygük - Nosferatu, le vampire (Mygük, France, 2004)

    Depuis 2002, Mygük habille régulièrement en ciné-concert de ses compositions (nappes électroniques, sons samplés, piano, guitares, basse) le 'Nosferatu' de Murnau, un chef d'oeuvre du muet de 1922 (qui a connu de nombreux accompagnements sonores, de sa création à nos jours, voir aussi la version Lambchop). Le groupe palois [Pau] a pensé aux amateurs qui n'ont la chance d'assister à ses performances live avec une version cd. Vous n'avez plus qu'à fermer les yeux pour projeter les images du monstre débarquant au port avant qu'il ne commette ses méfaits. Les titres des morceaux sont là pour aider votre imagination ('fièvre', 'l'auberge' ... ). La réunion Mygük / Nosferatu fonctionne parfaitement à 80 années d'intervalle : la musique de Mygük est un savant mélange calme / inquiétant / déchaînement, comme le film. Vous pouvez également utilisé un support vidéo en coupant la bande son et faire votre ciné-concert à la maison.
    Cet album est auto-produit par le groupe, et donc à commander sur leur site (j'en profite pour vous inviter à consulter leur rubrique concerts, qui débute le 2 fév. à la Guinguette pirate de Paris). A noter qu'un nouvel album verra le jour en mai prochain (produit par Dominique Buisson, responsable du 'Remué' de Dominique A.)
[30 Janv. 05, Jean-Marc]


  2 autres articles sur Mygük :
   • A un fil...
   • Mygük

   • Mygük
Grand National - Kicking the national habit (Recall group, GB, 2004)

    Après un ep, voilà le premier album des Grand National. Ces londoniens revisitent les années 80'. Lawrence Rudd et Rupert Lyddon puisent dans les époques et les styles. Dans leur grand creuset on retrouve une bonne dose de rock, de la disco (avec 'Cherry tree' emprunté à Cerrone), mais aussi du punk, du ska ou du reggae. Leur musique fait aussi référence aux New Order de Police ou encore Public Image Ltd (le groupe de John Lydon [un seul d pour ce Lydon], ex Sex Pistols). Il en résulte des composition très hautes en couleurs avec un sens de la mélodie qui accroche. Grand National a trouvé le remède pour chasser la grisaille de leur ville. Le duo multiplie les instruments et les vocaux avec de savants traitements si bien que l'on se méprendrai sur la taille du groupe. Voilà une réponse anglaise aux productions américaines lyriques des Mercury Rev et Flaming Lips (la musique se nourrit d'aller-retours GB / USA).
nb : à noter la sortie en single de "drink to moving on" le 31 janvier.
[24 Janv. 05, Jean-Marc]


   • Grand National
   • Recall Group (France)
Archer Prewitt - Wilderness (Thrill Jockey, USA, 2005)

    Archer Prewitt fait partie de la famille post-rock de Chicago. On le retrouve au sein de the Sea & Cake, ou aux côtés de son compagnon de groupe Sam Prekop. Avant cela, il officiait dans the Coctails ou comme musicien d'Edith Frost. Voilà un cv bien rempli, et bien il faut encore le compléter par une 2nde activité, les comics. Archer Prewitt dessine les aventures de "Sof' boy" un petit personnage blanc et toujours souriant (aux éditions Drawn & Quarterly). Il avait d'ailleurs invité Chris Ware à jouer du piano sur son 1er album solo, "In the sun".
    Retour donc sur son activité musicale en solo, Archer Prewitt sort son 4ème album "Wilderness" (4ème et demi en comptant le ep "Gerroa songs"). Pour l'occasion, il convoque à ses côtés un ancien membre des Coctails, une bonne partie des ex Poi Dog Pondering, ainsi qu'un musicien de Brian Wilson (Paul Mertens co-responsable des arrangements). Le guitariste pose sa voix sur des compositions à la fois mélancoliques et lumineuses qui trouvent leur source dans la période 65-75.
[17 Janv. 05, Jean-Marc]


  5 articles connexes, les 3 plus récents :
   •  Collectif (revue) "Mome #16"
   •  Sea & Cake (the) "Car alarm"
   •  Sea & Cake (the) "Everybody"
   tous les articles sur / et autour de Archer Prewitt ...
  6 autres articles sur Thrill Jockey , les 3 plus récents :
   •  Tortoise "Beacons of Ancestorship"
   •  Sea & Cake (the) "Car alarm"
   •  Sea & Cake (the) "Everybody"
   tous les articles sur Thrill Jockey...

   • Thrill jockey

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...