<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 "îlot de curiosité" (le zata)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Manuele Fior - Les gens le dimanche (Atrabile, Italie, 2004)

    L'architecture mène parfois au dessin, le parcours de Loustal ne me dément pas. Si ce dernier n'a pas continué après ses études, Manuele Fior conjugue les deux métiers d'architecte et de dessinateur / illustrateur. Cet italien de Berlin livre son 1er ouvrage, 'les gens le dimanche' édité en Suisse (à mi chemin donc!). Le dimanche en question, Fausto doit quitter Berlin et un ancien amour pour retourner en Italie, c'est en tout cas ce qu'il a décidé. Mais il se passe de drôles de choses ce dimanche à Berlin ...
     Bien sur le dessin porte la marque de l'architecte avec une description graphique de la ville (des caves underground aux blocs d'immeubles, en passant par son tramway). Le style des personnages (Fausto au milieu de ses amis et de la foule berlinoise) est assez unique, un style qui se situerait entre Altran [un auteur de (A suivre)] et Mattotti pour rester de l'autre côté des Alpes.
[11 Janv. 05, Jean-Marc]


  1 autre article sur Manuele Fior :
   • 5000 kilomètres par seconde
  4 articles connexes, les 3 plus récents :
   •  Ville de Genève "Prix BD 2009"
   •  Collectif "Bile noire 10x10"
   •  Collectif (revue) "Bile noire n.16"
   tous les articles sur / et autour de Manuele Fior ...
  31 autres articles sur Atrabile , les 3 plus récents :
   •  Manuele Fior "5000 kilomètres par...
   •  Baladi "Manoeuvres"
   •  Ibn Al Rabin "Sichem & Dina"
   tous les articles sur Atrabile...

   • Manuele Fior
   • Atrabile
Loustal - Les frères Rico (Simenon) (Omnibus, France, 2004)

    C'est la deuxième fois que Loustal illustre un roman de Simenon. Après 'tourisme de bananes' en 1998, c'est au tour des 'frères Rico'. Simenon nous emmène aux 4 coins des USA (enfin 3 plus précisément : Floride, New York et Californie) avec Eddy l'aîné des frères Rico chargé par l'organisation de retrouver son jeune frère Tony qui vient de briser "la règle" du milieu. Des lieux et des ambiances qui ont inspiré Loustal, il livre (plus d'une cinquantaine) de superbes illustrations couleurs. Voilà encore de quoi nous faire regretter la fameuse collection Futuropolis - Gallimard ...
[03 Janv. 05, Jean-Marc]


  12 autres articles sur Loustal , les 3 plus récents :
   • Cars
   • Coronado (sc. Denis Lahane)
   • Andrée, vous ne répondez de rien ?
  16 articles connexes, les 3 plus récents :
   •  France Culture "Journée au festival...
   •  Collectif "A la frite sauvage"
   •  Benoît Jacquot "Villa Amalia"
   tous les articles sur / et autour de Loustal ...

   • Loustal
   • Omnibus
Fumiko Takano - Le livre jaune (Sakka, Japon, 2004)

    Michiko est une jeune fille qui vit une relation imaginaire avec Jacques Thibault, le héros d'un livre écrit par Roger Martin du Gard. Le récit du livre se mélange à sa vie quotidienne. Elle s' apprête à devenir une ouvrière couturière, digne représentante en Asie du mouvement révolutionnaire de son héros. Dans une autre histoire (c'est un recueil de 4 histoires différentes, le livre jaune, qui a donné le titre au recueil étant la plus longue), une employée de bureau s'évertue à éduquer un collègue de bureau irrespectueux ...
    Fumiko Takao dépeint le quotidien de ses héroïnes avec une justesse et une finesse qui révèlent l'importance des petites choses. Elle nous fait rentrer dans ces histoires comme on pousse discrètement les portes coulissantes [des habitations traditionnelles nippones]. Le trait est simple et efficace, les plans et les attitudes sont très travaillés. Tout ceci prend vie avec un petit peu d'imagination. Cette dessinatrice avait débuté à la fin des années 70 avec 'Hana' autour d'une relation mère/fille et livre régulièrement des histoires féminines pour des revues, rassemblées ensuite en recueils. Le livre jaune est le joyau de la 1ère fournée de Sakka, la branche manga chez Casterman dirigé par Frédéric Boilet. Le livre avait reçu en 2003 le prix Tezuka, le prix le plus prestigieux pour un manga.
[23 Dec. 04, Jean-Marc]


   • Sakka (Manga - Casterman)
Frédéric Pajak - Mélancolie (Presses Univ. de France (PUF), France, 2004)

    "Mélancolie" n'est pas une biographie sur un personnage comme l'étaient "Le chagrin d'amour" autour de Guillaume Appolinaire, "Humour" sur James Joyce et "L'immense solitude" parlant de Friedrich Nietzsche et Cesare Pavese. Tous ces ouvrages dévoilaient une partie de son auteur, Pajak cite Joseph Delteil [auteur qui mélangeait langue d'Oc et français pour créer son langage], “ce que j'aime dans un grand homme, c'est moi”. Frédéric Pajak aborde "Mélancolie" en parlant plus de lui (ses multiples rapports avec l'Italie entre autres les vacances familiales, ses amitiés, ses amours, Morez ville du Jura capitale de la lunetterie, son père peintre, son ami peintre Jean Sheurer) en reliant tout ceci à d'autres personnes, leurs vies ou leurs citations. On croisera ainsi Dalida et Luigi Tenco, Stendhal, Paul Léautaud, Malévich (le peintre de "carré noir sur fond blanc") etc et l'on trouvera certainement un peu de soi dans ce curieux mélange pourtant très cohérent.
[15 Dec. 04, Jean-Marc]


  2 autres articles sur Frédéric Pajak :
   • Le chagrin d'amour
   • L'immense solitude
  2 autres articles sur Presses Univ. de France (PUF) :
   •  Frédéric Pajak "Le chagrin d'amour"
   •  Frédéric Pajak "L'immense solitude"

   • Frédéric Pajak
   • Presses Univ. de France (PUF)

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...