<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 "îlot de curiosité" (le zata)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Various tribute - Low, Daniel Johnston et the Fall (2004)

    Les "tribute albums" sont nombreux en ce moment, voici une petite sélection à ne pas louper :

  • "We could live in hope" répond au "I could live in hope" premier album de Low. Fractured discs a fait appel à 12 artistes et groupes, parmi lesquels Idaho, Jessica Baillif, Migala ou encore Mark Kozelek (Red House Painters) pour reprendre des morceaux du trio américain et ainsi célébrer leurs 10 ans d'existence. Les reprises sont proches des originaux, tout le monde reprend dans la lenteur et dans l'esprit qui caractérise Low.

  • Mark Linkous est à l'initiative de "the Late great Daniel Johnston, discovered covered" sorti chez Gammon records. Le chanteur des Sparklehorse avait déjà produit et arrangé "Fear yourself" son précédent album. Nombreux ont répondu à l'appel pour reconnaître le génie de ce songwriter (pensionnaire chronique et à sa demande d'hôpitaux psychiatriques), ils ne sont pas moins de 18 et non des moindres (Tom Waits, Beck, Vic Chesnutt, Mercury Rev, Eels, M. Ward, le Teenage Fanclub & Jad Fair etc). Un 2ème disque contient lui des morceaux rares de Daniel Johnston, le plaisir est donc double !

  • Plus ancien (sorti juste avant l'été), mais à ne pas rater non plus un album tribute aux Fall, "Perverted by Mark E." venu d'Allemagne via le label Zick Zack. Près de 30 groupes déclarent unanimement leur respect pour le plus grognon des chanteurs mancuniens (Mark E. Smith). Aux côtés de groupes germaniques (parfois potaches mais toujours sympatiques comme Boy Division ou Tocotronic), on retrouve Jeffrey Lewis, Chris Knox ou Chris Brokaw. L'histoire ne dit pas si l'intéressé aura ronchonné quelques amabilitésà l'écoute de ce tribute !
[25 Sept. 04, Jean-Marc]

Thomas Toussaint - Chamber (Equal Musik, France, 2004)

    Le franco-suédois Thomas Toussaint distille une nu-jazz colorée. Il sait extraire des machines un son plus organique que mécanique. Le jeune homme vient d'ailleurs d'une formation classique au piano (largement présent sur un titre, 'untie'). Il mixe les styles, empruntant par exemple des scratchs au hip hop ('electric edge') ou plaçant quelques voix vocodées. Une chanteuse (Cécile Ndebi) pose sa voix sur deux titres teintés 'soul'. Son groove a déjà séduit de prestigieux ainés de la scène électro hexagonale (Rinôcérose, Alexkid, Snooze, Jack de Marseille...) qui signeront courant 2005 un album de remix des morceaux de Thomas Toussaint. Tout ceci est signé sur le jeune label Equal Musik qui met la notion de plaisir et de créativité au 1er plan, mission accomplie !
[19 Sept. 04, Jean-Marc]


   • Thomas Toussaint
   • Equal Musik
Various Artists - Lost Songs (Little records, Suisse, 2004)

    Lost Songs n'existe plus sur les ondes de Couleur 3. Mais on pourra retrouver la programmation éclairée de son animateur Alain Meyer sur cédé. Cette compilation rassemble des pointures internationnales (Idaho, Eleni Mandell, Johan Asherton ...) ainsi que des groupes hélvètes plus ou moins connus (Sportsguitar, Sinner dc, Sunday Ada, ou les regrettés Jivaros Quartet ...). On y trouve aussi des choses plus obscures que seul l'oncle Meyer sait dénicher comme une reprise de 'I saw the light' de Hank Williams (repris le temps d'un album par The The), passé ici dans les mains des Muesli Brothers. Couleur 3 n'offre plus ses ondes aux Lost Songs, mais diffuse le cédé via sa boutique .
[11 Sept. 04, Jean-Marc]


   • Little records
Arman Méliès - Le magasin pittoresque (Hinah, France, 2004)

    La dernière livraison de l'excellente maison Hinah est signée Arman Méliès. Ce français fabrique une musique qu'il qualifie justement de folk désaxée. Dans ce "magasin pittoresque", les instruments acoustiques et machines contemporaines se mélangent harmonieusement, orchestrés par le tenancier. Low et Blonde Redhead passent à la moulinette Méliès. A peine sorti de cette boutique, le client n'aura qu'une envie : y retourner au plus vite (fonction "répéter" sur votre lecteur !). Ouverture d'une prochaine échoppe Arman Méliès dans l'automne avec "néon blancs et asphaltine" produit par Antoine Gaillet (Cyann & Ben, prochain M83...).
[03 Sept. 04, Jean-Marc]


  4 autres articles sur Hinah , les 3 plus récents :
   •  LunDi "4"
   •  Green Apple Sea (the) "How Else Can...
   •  oRSo "Roveretto"
   tous les articles sur Hinah...

   • Arman Méliès
   • Hinah - label and more

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...