<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 "Agitateur de curiosités" (Un géant du commerce)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


John Cassavetes
Shadows (USA, 1959)

   La fin des années 50 voyait arrivé un nouveau genre de cinéma, ce que l'on appelle "la nouvelle vague", avec Jean-Luc Godard, Claude Chabrol, Alain Tanner ou François Truffaut. Au même moment, de l'autre coté de l'Atlantique un jeune homme bouleverse les habitudes d'Hollywood. Il tourne sans financements de ces compagnies, hors studio, avec une caméra 16 mm et un enregistreur Nagra (célèbre dans le monde du radio-journalisme). John Cassavetes est un cinéaste libre, et peu importe les imperfections techniques, le plus important se situe dans les relations humaines.
     Shadows est à la base une série d'improvisations mais possède tout de même une histoire. C'est celle de Hugh et Benny, deux frères noirs et leur jeune soeur métisse Leila, vivant ensemble près de Broadway à New York. Hugh connaît des difficultés dans sa carrière de chanteur de jazz (la musique omniprésente est signée Charlie Mingus) et doit faire des compromis avec son manager. Benny traîne avec une bande de copains, dans les cafés, les rues ou encore au MOMA et se moque de tout. Leila aspire elle à une carrière d'écrivain et fréquente un jeune intellectuel, David, avant de rencontré Tony...
    John Cassavetes réalisait ce film sans avoir connaissance de ce qui se passait en Europe, Truffaut sortait "les Mistons" en 1957, "les 400 coups" en 1959, la même année que "le beau serge" de Chabrol, "A bout de souffle" de Godard arrivera en 1960. Ces deux mouvements cinématographique se rencontreront et s'influenceront mutuellement plus tard ("Jules et Jim" de Truffaut n'est il pas un héritier de Leila et ses deux prétendants de "Shadows"). Quarante ans plus tard, le cinéma libre de Cassavetes marque toujours spectateurs et cinéastes (Jean-François Stévenin est de ceux là).


  1 autre article sur John Cassavetes :
   • Minnie et Moskowitz / Husbands
  9 articles connexes, les 3 plus récents :
   •  Zoe R. Cassavetes "Broken english"
   •  Abdellatif Kechiche "La graine et le...
   •  Lodge Kerrigan "Keane"
   tous les articles sur / et autour de John Cassavetes ...
- 1er Avr. 02

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...