<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 Bizarre, vous avez dit bizarre. Comme c'est étrange. (Louis Jouvet)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Robert Guédiguian - La ville tranquille (France, 2001)

 
  On ne peut pas reprocher à Robert Guédiguian de ne pas être engagé Il n'a jamais cessé de l'être. Mais un coté très démonstratif pouvait déplaire dans ces 2 derniers films ('à l'attaque et 'à la place du coeur'). Pour 'la ville est tranquille', il range les marqueurs épais pour reprendre les pointes fines et signe une merveille. Les personnages vivent leur réalite marseillaise selon leur milieu social, politique, leur origine ou encore leur génération. Guédiguian orchestre ces tranches de vies en les croisant habilement.
[1er Fev. 01, Jean-Marc]


  1 autre article sur Robert Guédiguian :
   • Marius et Jeannette
Takeshi Kitano - Aniki, mon frère (Japon, 2001)

Aniki, brother    A l'image de son personnage dans 'Aniki, mon frère', Takeshi Kitano traverse le Pacifique pour Los Angeles (jouer les "geijins", l'étranger) sans renier ses origines nippones ! Si le sens de l'honneur de ce yakusa est identique aux USA, Kitano ne fait aucune concession dans son cinéma. Avec un scénario relativement proche de 'Sonatine' (les jeux de plages sont remplacés par le basket, les gangs rivaux sont cette fois ci italiens ou porto-ricains...), Aniki n'est pas seulement du réchauffé... On devrait tous essayer de comprendre les films de Kitano... (Franck Black disait cela de Tati... et il y a du Tati dans Kitano !). Les fidèles reconnaitront l'acteur principal de 'A scene at the sea' (le surfeur muet...).
[1er Fev. 01, Jean-Marc]


  2 autres articles sur Takeshi Kitano :
   • Jugatsu
   • Kids return
  9 articles connexes, les 3 plus récents :
   •  Profondo Rosso "Rue Bara"
   •  Mostra de Venise "Edition 2008"
   •  Hayao Miyazaki "Le château ambulant"
   tous les articles sur / et autour de Takeshi Kitano ...

   • Takeshi Kitano (en franais)
   • Takeshi Kitano (Office-Kitano)
Jafar Panahi - Le cercle (Iran, 2001)

le cercle
  Le cercle débute par une lucarne de porte qui s'ouvre et s'achève avec une autre qui se referme... Le réalisateur entre temps passe d'un personnage à un autre...toutes d'un même "cercle", des ex-prisonières en fuite. C'est un cinéma iranien très différent de celui que l'on connait, le film est très rythmé, ne ménage pas de répis au spéctateur pris lui aussi dans la fuite. Le film a remporté le lion d'or au dernier festival de Venise. Son réalisateur Jafar Panahi a débuté comme assistant d'Abbas Kiarostami et s'etait déjà fait remarqué avec 'le ballon' (primé à Cannes) et 'le miroir' (primé à Locarno).
[1er Fev. 01, Jean-Marc]

Xavier Beauvois - Selon Mathieu (France, 2001)

selon matthieu    Un homme est licencié pour une broutille en regard des longues années de boîte. Il perd bien plus... le goût de vivre... Mathieu s'est promis de le venger. Il part donc à la chasse de son patron, en lui faisant tout d'abord pousser les cornes de mari trompé... 'Selon Mathieu' s'inscrit dans la même veine que 'Ressources humaines' , sur les rapports compliqués père-fils et du monde du travail. Xavier Beauvois revient avec bonheur à un cinéma plus social, plus proche de 'Nord' son 1er film.
[1er Fev. 01, Jean-Marc]


  1 article connexe :
   •  Benoît Jacquot "Villa Amalia"

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...