<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 On n'est curieux qu'à proportion qu'on est instruit (Jean-Jacques Rousseau)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Glen Baxter - Haro sur le suif (Hoëbeke, Grande-Bretagne, 2005)

   Le nouvel ouvrage de Glen Baxter est une enquête policière sur les traces d'un trafic de tofu (élément clé d'une recette culinaire à base de suif)
   Le dessinateur anglais répond à la mondialisation ambiante qui nous entoure par une nouvelle intrigue excentrique qui nous emmène aux 4 coins du monde. Il multiplie les curieux personnages (un peintre recycleur de suif, un expert du paranormal, un chasseur de papillons ...), brouillant ainsi les pistes à chaque page. Avec une telle énigme, il est normal de retrouver un impressionnant escadron international de fins limiers : Lazenby en Angleterre, sergent Laforgue du Yucatan, le shérif Mc Cullough d'Arizona, le sergent Mac Intyre et les agents de Scotland Yard. A cela, il faut aussi rajouter la présence régulière du fameux morceaux "somewhere over the rainbow", ainsi que de nombreux instruments de musique, ou encore des yodeleurs.
   Fidèle à son principe d'un dessin aux commentaires décalés (à moins que cela ne soit une illustration décalée face aux propos), avec un humour très british, Glen Baxter reste unique et inclassable (roman illustré ? illustration commentée ? ...), mais aussi indispensable !
[04 Mai 05, Jean-Marc]


  4 autres articles sur Glen Baxter , les 3 plus récents :
   • Le monde de Glen Baxter
   • Catalogue d'exposition (cneai)
   • Le merveilleux livre du sexe
  1 article connexe :
   •  Frédéric Fleury "C'est triste"
   tous les articles sur / et autour de Glen Baxter ...
  1 autre article sur Hoëbeke :
   •  Glen Baxter "Le monde de Glen Baxter"

   • Glen Baxter
Joe Sacco - the Fixer, une histoire de Sarajevo (Rackham, USA, 2005)

   Joe Sacco, le dessinateur reporter, poursuit son travail sur le conflit en ex-Yougoslavie. Après les reportages avec 'Gorazde' et 'Soba', 'the Fixer' raconte sa relation avec Neven, un guide pour journaliste rencontré à Sarajevo après les combats, en 1995. Le 'fixer' conduit le journaliste sur les bons endroits, l'emmène voir les bonnes personnes, il arrange (le mot vient du verbe 'to fix') son travail. Niven, le fixer de Joe Sacco est un curieux personnage, difficile à cerner, mi-ange, mi-démon. Le dessinateur nous raconte le parcours de Niven, devenu fixer après avoir servi un chef de guerre. Son ouvrage mélange récits sur ces chefs de guerre et sa relation ambiguë avec son guide. Chacun ayant besoin de l'autre (l'un pour des informations, l'autre pour les devises étrangères), Joe Sacco n'est pas dupe sur le caractère parfois fabulateur de son compagnon de terrain, que l'on découvre à travers d'autres témoignages.
   Joe Sacco réalise au fur à mesure de ses ouvrages, un travail gigantesque par le dessin d'une remarquable finesse (servi par une mise en cases toujours inventive). Ici, au delà du reportage où l'auteur ne se cache jamais (sa signature), on découvre la face cachée du journalisme. On le doit à un journaliste dessinateur qui prend le temps laborieux du dessin pour livrer son travail (on apprend que la fondation Guggenheim lui a permis de financer ce temps nécessaire).
[12 Avr. 05, Jean-Marc]


  5 autres articles sur Joe Sacco , les 3 plus récents :
   • Gaza 1956, en marge de l'Histoire
   • Gorazde
   • Soba
  1 article connexe :
   •  Frederik Peeters "RG t.1,...
   tous les articles sur / et autour de Joe Sacco ...
  2 autres articles sur Rackham :
   •  Joe Sacco "Gorazde"
   •  Joe Sacco "Soba"

   • Rackham (éditions)
Collectif (Revue) - Dopututto (Misma, France, 2005)

    Dopututto est une revue collective au format comics (taille et nombre de pages) tenue par deux frères jumeaux, El Don Guillermo et Estocafich. Elle fait suite à la revue Misma (du nom de leur association d'éditions) qui a connu quelques numéros.
    Outre les deux maître des lieux, on y trouve Melvil Massacre reconnaissable à son style "cubique", Gangster Ced, Anne Simon ou encore Nylso (qui envoie Jérôme, son petit personnage au Far West). Vous y découvrirez d'autres auteurs dans les deux numéros disponibles (le 3ème est prévu pour mi-avril) via le site Misma contre quelques euros (tout en soutenant directement les auteurs, rien à voir avec les revues luxueuses des présentoirs de libraires ...).
[02 Avr. 05, Jean-Marc]


  12 autres articles sur Misma , les 3 plus récents :
   •  Collectif (revue) "Dopututto #16"
   •  Collectif (revue) "Dopututto #15"
   •  Collectif "Misma à Ilu*Station...
   tous les articles sur Misma...

   • Misma
Casanave - Ramuz - L'histoire du soldat (6 Pieds sous Terre, France, 2005)

    Casanave signe une adaptation d'une pièce théâtrale musicale née à Lausanne en 1918 de la collaboration entre Stravinsky, le compositeur russe alors en exil en Suisse, de Charles-Ferdinant Ramuz, l'écrivain vaudois et du chef d'orchestre Ernest Ansermet. Les interprétations théâtrales n'ont cessé depuis sa création, Peter Ustinov, Jean Cocteau et François Simon (le fils de Michel Simon) ont interprété le soldat le Diable et le récitant. [voir la page consacrée sur le site des bibliothèques de Genève]
    C-F Ramuz revisite le mythe de Faust avec l'histoire d'un soldat qui rentre retrouver sa fiancée et sa mère pour une permission de 15 jours. Sur le trajet, il rencontre un vieil homme qui veut absolument son violon, puis savoir en jouer comme le jeune soldat. Il ne sait pas que Satan se cache derrière son interlocuteur. Son histoire ne sera désormais qu'une répétition de cette (satanée) rencontre raconté tant par un conteur que par le soldat (tout dans l'histoire est imbrication) ...
    Les traits simples et stylisés (changeant d'uniforme au gré de son histoire) du petit soldat de Casanave colle très bien au conte que Ramuz a voulu simple (mais de portée universelle, comme l'oeuvre de cet écrivain trop méconnu). L'histoire passe par des phases très visuelles (comme l'oeil du diable qui capture sa proie), une très belle adaptation. A noter qu'il en existe une autre adaptation illustrée par Nazzario Frattin dans une édition jeunesse à la Joie de Lire. N'oubliez pas ensuite de poursuivre sur les livres de Ramuz ainsi que adaptations cinématographiques de 'Derborance', 'la guerre dans le haut pays' de Francis Reusser ou encore 'Jean-Luc persécuté' de Claude Goretta avec Maurice Garrel.
[27 Mars 05, Jean-Marc]


  12 autres articles sur 6 Pieds sous Terre , les 3 plus récents :
   •  Collectif (revue) "Jade 606u"
   •  Mawil "Welcome home"
   •  Collectif (revue) "Jade #456U"
   tous les articles sur 6 Pieds sous Terre...

   • 6 Pieds sous Terre éditions

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...