<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 Is it really so strange ? (the Smiths)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Nuyorican Soul
Fabrica de Nueva York (Mercury records, USA, 2000)

   Nuyorican Soul est une formation musicale crée par Kenny " Dop " Gonzalez et Little Louie Vega qui sont en fait les DJ’S de Master at Work. Les Master at work bossent essentiellement dans la musique électronique, ils font surtout de la HOUSE à la base . Et là, pour cet album, ils ont eu l’idée d’aller chercher tout plein de potes à eux qui jouent de " vrais instruments " ou qui ont de très jolies voix. Ils sont carrément allés chercher Georges Benson et sa guitare, Tito Puente et ses timbales, Roy Ayers et ses valises remplies de " bonne soul ", Jocelyn Brown et son micro pour chanter, Jazzy Jeff et ses platines, Eddie Palmieri et son piano. Ils sont allés chercher tous ces gars là les Master at Work ! ! !

Ils ont loué un " gros taxi ", ils ont fait le tour de la planète, ils se sont arrêtés de ci de là, et pis zou, ils ont mis tout le monde dedans, et pis après, ils ont filé en studio.

En plus, comme ils étaient vraiment beaucoup dans le taxi, ça ne leur a même pas coûté cher, parce qu’ils ont pu partager les " frais de voyage ".

Donc, ça vaut le coup de faire venir " plein de monde " sur un disque. Sur cet album, les Masters at work mélangent tout un tas de styles musicaux,
ça part très " Hip-hop ", pis ça continue plus " Cubain ", ça revient plus " Soul ", et ça repart plus " House ". C’est comme ça que ça se passe avec les Masters at Work. C’est pour ça que ça donne un album assez magistrale… ! ! ! Il y a même une reprise d’un vieux standard de BOB James, une leçon de " scratch " par Jazzy Jeff de derrière les fagots, un solo de piano d’Eddie Palmieri de derrière les fagots aussi, et des coups de percus de Tito Puente de toujours derrière les mêmes fagots.

Et tout s’enchaîne à merveille… ! ! ! Pas une seule fois, on est déçu par un morceau, pas une fois, j’vous jure ! ! ! ! Surtout qu’il faut avouer que c’est rare d’écouter un album,
et de se rendre compte que tout est " bon " dedans….

C’est très, très rare… ! ! !
….
Pour ça aussi, ça vaut le coup de réunir tout " plein " de bons gars sur un disque… ! ! ! !

Sauf qu’il faut partager les " bénéfices " à plusieurs !


  1 autre article sur Mercury records :
   •  United Future Organization "Bon...
- 1er Mai 00

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...