<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 Is it really so strange ? (the Smiths)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Various Artists
Caroline now (Beach Boys tribute) (Marina records, 2000)


    Les Beach Boys reviennent très souvent dans les influences citées par les uns et les autres. Leurs albums 'Pet sounds' et 'Good vibrations' resteront dans l'histoire de la musique. Au début des années 60, les frères Wilson, l'aîné Brian en tête, avec leur cousin monte le groupe. Le groupe californien alignera les succès jusqu'à la fin des années 60. Puis la drogue fera ses ravages au sein du groupe, Brian Wilson tombe dans la folie et doit alors fréquenter les hôpitaux psychiatriques, et tout quitte le groupe au début des années 80. Son médecin devient alors son producteur exécutif et prend le contrôle de son patient. Il a sorti avec plus ou moins de bonheur des albums solos entre 1988 et aujourd'hui. La magie du groupe dans les années 60 gardera son secret à jamais dans la folie du chanteur. (à noter que le groupe continue une activité sans Brian...et sans grand intérêt...)

   Cet album tribute a démarré avec des sessions de Norman Blake (ex-Teenage Fanclub) et Alex Chilton pour arriver aux 24 reprises de cet album. Le label allemand réunit les héritiers du groupe californien de part et d'autre de l'Atlantique. Parmi les forces en présence on notera les High Llamas de Sean O'Hagan, Saint Etienne, Eric Matthews, Jad Fair, Katrina Mitchell (Miss Pastels) & Bill Wells. C'est the Aluminium Group qui reprend 'Caroline, No' à l'origine du titre de cet album. Peter Thomas (cet allemand compose d'habitude pour des films, se reporter au 'Warp back to Earth' sorti chez Bungalow il ya 2 ans...) et son orchestre s'attaque au 'Pet Sounds'.
Marina soigne le travail avec un livret particulièrement bien fourni, outre de nombreuses photos, de larges explications sur les morceaux repris et les influences de chacun, vous y trouverez un interview de Brian Wilson ravi de voir un tel hommage. (à noter qu'un excellent dossier et un autre interview avait été réalisé par Michka Assayas dans le n°38 des Inrockuptibles version mensuelle). Le label allemand sait une nouvelle fois jongler entre passé et présent comme il l'avait fait avec les Pale Foutains et Shack .


   • Marina Records
- 1er Nov. 00

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...