<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 "îlot de curiosité" (le zata)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Sparklehorse
It's a wonderfull life (Capitol records, USA, 2001)


    Mark Linkous nous accueille dans le 3ème album de son groupe avec sa voix singulière, écorchée et douce à la fois. Le chanteur nous chucotte dans le creux de l'oreille et les instruments se font discrets. Ce n'est que sur le 2ème morceau que la batterie percute avec un orgue plus présent. Le morceau reste calme, mais on sent monter le rythme. Effectivement les guitares électriques font leur entrée sur 'Piano fire'. On remarque aussi une voix connue qui accompagne Mark Linkous, celle de Polly Jean Harvey (qui assure aussi la partie guitare du titre). Le calme revient ensuite avec 'the sea of teeth' un tempo très lent, une superbe ballade au piano. Un violon accompagne 'Apple bed', on reste dans une ambiance feutrée, avec la voix sucrée de Ninna Persson (Cardigans). 'King of nails' est lui électrique, avec la voix filtrée. PJ Harvey revient en duo sur le magnifique 'Eyepennies', un morceau tout en retenu. Changement de registre avec des vocaux torturés sur 'Dog door', le groupe a fait appel cette fois ci à Tom Waits.

  'It's a wonderfull life' est donc une succession de ballades douces et de morceaux plus électriques et laisse une bonne part de rêve aux auditeurs. Pour Mark Linkous le rêve est devenu réalité avec de telles collaborations ! J'ai d'ailleurs oublié de vous mentionner la production de John Parish (musicien de PJ Harvey) et de Dave Fridman (Mercury Rev), là aussi il y a pire ! Un dernier invité se cache derrière 'Little fat baby', puisque ce titre nous raconte l'enfance imaginée de Vic Chesnutt.
Le titre de l'album ne fait pas référence qu titre 'wonderfull life' de Black dans les années 80 (les plus anciens se souviendront !), mais à Frank Capra et son film de 1940 (les cinéphiles se souviendront !). En tout cas cet opus nous rend la vie merveilleuse, au moins pour 60 minutres !


  6 articles connexes, les 3 plus récents :
   •  Collectif "Dark night of the soul"
   •  Various tribute "Low, Daniel...
   •  Collectif (Revue) "Comes with a...
   tous les articles sur / et autour de Sparklehorse ...

   • Sparklehorse
- 1er Juin 01

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...