<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 There were kurious oranj (Mark E.Smith, the Fall)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Alain Guiraudie
Voici venu le temps (Ad Vitam, France, 2005)

anotret

   'Voici venu le temps' ... du rire et des chants ... Non, ce n'est pas 'l'île aux enfants' de Casimir mais l'Obitanie d'Alain Guiraudie dont il s'agit. Le temps est imaginaire, une sorte de moyen âge où le téléphone (du coup portable) se connecterai sur les fontaines en bord de chemin. Pays imaginé, temps inventé mais aussi langage imaginaire et imagé qu'utilisent les personnages de ce conte né dans l'esprit de son créateur, ici les bergers surveillent les ounayes, les bourgeois placent leurs krobans à la caisse agricole et les guerriers racontent leurs mésaventures autour d'une goulagne.
    La trame de l'histoire est la chasse au bandit Manjas Kébir qui a kidnappé la fille du châtelain d'Obitanie. Pour l'occasion trois guerriers s'unissent, Fogo Lompla spécialiste de la poursuite, Rodovan Remila Stoï guerrier d'attente et le combattant Jonas Soforan. Mais ils s'interrogent également sur leur mission, ne faudrait-il pas améliorer la condition des bergers exploités contraints à devenir bandits pour quitter leur misère. Dans ce cas faut-il suivre les révolutionnaires (que l'on qualifierait de terroristes à notre époque ...), surtout si ces révolutionnaires s'associent à un bandit sanguinaire ?
    Les interrogations ne s'arrêtent pas là (le temps est au questionnement), Fogo Lompla est confronté à un dilemme amoureux, entre son relation secrète avec le notable directeur de la banque et un amour non partagé avec un vieil ouvrier qui construit une curieuse machine à base d'improbables assemblages (qui renvoi au moyen métrage "ce vieux rêve qui bouge").
    Le mélange donne un film de gendarmes et voleurs, ou encore un western occitan politico-sentimental que seul le réalisateur aveyronnais peut livrer à mille lieu de la production française du moment. L'économie dans la réalisation ne nuit en rien à son discours et à sa beauté, au contraire, les nombreuses scènes tournées à la tombée de la nuit (en nuit américaine) lui donnent une couleur particulière. Derrière cet imaginaire nourri d'asurde et de non sens se cache un monde utopique (le héros Fogo Lompla parle d'impossibilités), une utopie est bien nécessaire ... Bienvenue en Guiraudie !




  4 autres articles sur Alain Guiraudie , les 3 plus récents :
   • Le roi de l'évasion
   • Pas de repos pour les braves
   • Ce vieux rêve qui bouge
  2 articles connexes :
   •  Arnaud & Jean-Marie Larrieu "Les...
   •  Quinzaine des réalisateurs "Menu...
   tous les articles sur / et autour de Alain Guiraudie ...
  1 autre article sur Ad Vitam :
   •  Larry Clark "Wassup rocker"

   • Ad Vitam Distribution
- 13 Sept. 05

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...