<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 On n'est curieux qu'à proportion qu'on est instruit (Jean-Jacques Rousseau)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Sijie Dai
Balzac et la petite tailleuse chinoise (France, 2002)


    Luo et Ma, deux jeunes chinois victimes de la révolution culturelle se voient contraints de quitter la ville aux tentations trop évidentes pour un village montagnard pour une période "d'éducation" (ou plutôt de deséducation). Tous leurs livres passent au feu, seul leur violon est sauvé grâce à un air de Mozart, rebaptisé en 'Mozart pense au président Mao'... En dehors des travaux agricoles ou dans une mine de cuivre, ils trouvent le moyen de satisfaire leur soif culturelle, en allant voir des films dans la ville la plus proche et les rejouant devant les villageois qui apprécient le spectacle.
    Ils font connaissance avec la petite fille du tailleur qui se promène de village en village pour réaliser des vêtements. Ils se chargeront de la rendre moins ignorante, elle croit par exemple qu'un coq se loge dans le réveil mécanique apporté de la ville. Ils lui donnent également le goût de la littérature, en lui lisant des passages (puisqu'elle ne sait pas lire). Elle leur apprend l'existence d'une caisse remplie de livres interdits (parmi lesquels Balzac), et tentent de la récupérer...Luo tombe amoureux de la petite tailleuse, et Ma assiste silencieux à leur romance...
    Cette histoire vous dit quelque chose. Vous avez peut être lu le roman du même nom et du même auteur, un succès de librairie. La fin du film se déroule une vingtaine d'années plus tard, Ma est un musicien de l'orchestre de Lyon et repart en Chine sur les lieux de sa rééducation. Cette histoire est un mélange d'autobiographie et de fiction, Dai Sijie a subit la révolution culturelle et s'est exilé en France.
    Le film devrait faire un bon succès public, les paysages sont superbes, le scénario est solide, il a déjà fait ses preuves en librairie. L'humour est présent tout au long du film, on rit beaucoup lorsque le chef du village passe sur la chaise de dentiste qu'ont bricolé Luo et ma, on sourit aussi beaucoup des contournements des deux jeunes pour résister dans l'appauvrissement culturel imposé. Tout est fait pour ce que le film soit agréable, c'est aussi peut être son défaut principal...
    


- 1er Juin 02

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...