<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 De nouvelles déviations apparaîtront. Les esprits curieux se renseigneront. Des caractères intraitables surgiront. (Sollers, Philippe)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Lynne Ramsay
Morven Callar (Grande-Bretagne, 2002)
Date de sortie française :
12 février 2003


    Morven Callar est une jeune femme employée d'un supermarché dans une petite ville écossaise. Elle vivait avec son petit ami. Et au début du film elle vit avec le cadavre de ce dernier... Celui ci s'est suicidé en laissant une lettre d'adieu et un roman désormais posthume. Là où d'autres iraient déclarer le suicide, Morven Callar cache cette mort, puis enterre le cadavre dans la forêt avoisinante (après l'avoir découpé...). Avant de prendre le large avec sa meilleure copine Lana pour la côte espagnole (la costa del sol, véritable colonie britannique en période de vacances), elle envoie le manuscrit à une maison d'édition en le signant de son nom...
    Le personnage de Morven Callar est difficile à saisir. C'est un mélange de fille simple (pour ne pas dire "simplette"), et compliquée (on a du mal à saisir ses décisions : sa logique est très personnelle). Sa copine Lana est plus binaire, elle ne possède pas de coté compliqué !

   Le film est construit en deux parties, la première en Ecosse où l'on découvre les aspects curieux de Morven Callar, puis en Espagne où le personnage se radicalise. Visuellement les deux parties sont très différentes, le côté sombre (des scènes nocturnes) est développé, alors que la partie espagnole est très lumineuse,avec des couleurs saturées (comme dans 'Lucia y el sexo'). Un mot sur la bande-son pour vous dire que vous y entendrez Stereolab ou encore Can. Un autre mot sur l'actrice qui interprète Morven Callar, Samantha Morton que l'on a vu (et pas entendu : elle jouait le rôle d'une muette dans 'Accords et désaccords') chez Woody Allen.
    Tout comme 'Morven Callar' est difficile à comprendre (mais que ce passe t-il dans sa tête ?), le film n'est pas forcément très évident et laissera plus d'un spectateur sur la route (comme sa copine Lana laissée sur les chemins espagnols).


  1 article connexe :
   •  Anton Corbijn "Control"
- 1er Juin 02

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...