<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 Think Curious (le zata)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Bénédicte Liénard
Une part du ciel (Belgique, 2002)
Date de sortie française :
25 sept. 2002


    Béatrice Liénard est une ancienne assistante de Raymon Depardon et des frères Dardenne. Normal me direz-vous que "une part du ciel" soit un mélange de fiction et de documentaire.
    Ce film a été tourné en partie dans une prison près de Liège et certaines actrices jouent leur propre rôle de détenue. L'autre lieu de tournage, est une usine de pâtisserie, là aussi avec des aspects documentaires évidents et des ouvrières actrices. Ces deux lieux quasiment exclusivement féminins sont bien sur liés par l'histoire du film. Les deux personnages principaux, Joanna, détenue en prison, travaillait dans cette usine avec Claudine son ancienne meilleure amie. Ancienne, car leur amitié est au plus bas pour une raison qui ne nous sera pas révélée. Claudine mène une lutte syndicale dans l'usine, et refuse de signer une paix sociale avec la direction. Mais elle se retrouve trahie par son syndicat. Dès lors elle va continuer le combat hors de l'usine, pour aider son amie Joanna.
    Le casting est un mélange de comédiens "professionnels du cinéma" et de comédiens "professionnels de l'usine ou de la prison". Je mets tout ceci entre guillemets, puisque sur l'écran ces différences n'en sont pas vraiment. Et puis on retrouve une actrice qui ne rentre dans aucune de ces catégorie, Séverine Caneele. Elle continue de travailler en usine 3 ans après son prix d'intérprétation féminine à Cannes pour "l'Humanité". On retrouve d'ailleurs dans ce film, un autre détenteur de prix d'intrétation, Olivier Gourmet (pour 'le Fils') !
    Béatrice Liénard maîtrise très bien ses plans, comme un plan fixe sur le passage d'un portillon après la pointeuse dans l'usine. Mais on reste un peu sur sa faim sur le film, on aimerait en savoir un peu plus sur certains personnages (une détenue est isolée sans savoir pourquoi...). Autre maladresse, le discours du film est résumé dans un monologue de Joanna qui se veut spontané... mais qui est très écrit, trop écrit...



- 1er Juin 02

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...