<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 Think Curious (le zata)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Robert Pulcini
American Splendor (USA, 2003)
Date de sortie française :
2004


american splendor
american splendor
american splendor
american splendor
   Harvey Pekar est un "américain moyen" qui vit à Cleveland. Il travaille aux archives d'un centre hospitalier de la ville. Côté santé, il apprend que sa voix est en danger, et doit la ménager. Côté ménage, sa seconde femme le quitte et le laisse dans son capharnaüm fait de livres et autres vieux disques qu'il collectionne (nb : la bande originale du film est donc très jazz). Justement lors d'un vide grenier il rencontre Robert Crumb, sympathise et décide de se lancer dans l'aventure du comics. Il se rend à l'évidence, il ne sait pas dessiner, il sera donc scénariste. Crumb le pousse et accepte de dessiner ses histoires inspirés par son quotidien.

    Toute ressemblance avec des personnages existants est tout à fait volontaire. Il s'agit bien du Crumb que vous et moi connaissons, tout comme Harvey Pekar est réellement le scénariste de comics, American Splendor (malheureusement très mal distribué de ce côté-ci de l'Atlantique). Le film reprend la vie de Pekar, en intégrant des passages des comics (eux-même autobiographiques).

    Côté réalisation tout ceci est superbement et habilement mis en scène, le film mélange parfois de la bande dessinée (avec des personnages crayonnés, des bulles, ou encore des indications sur l'écran du style "Quelques instants plus tard..."). Mieux le film bascule à un moment donné dans la bande dessinée puisqu'une case complète occupe l'écran avec à l'intérieur un personnage vidéo. Vous me suivez ? Attention ce n'est pas tout, la mise en abîme n'est pas terminée puisque vous avez à l'écran des acteurs jouant les différentes personnes réelles (Paul Giamatti est parfait !), mais les vraies personnes apparaissent parfois à l'écran dans le studio de montage du film, et le vrai Pekar commente régulièrement en voix-off. On retrouve lors d'une scène le vrai collègue "nerd" de l'hopital, avec l'acteur l'incarnant assis derrière avec Paul Giamatti (plié de rire !).

   Le film n'est pas réservé aux seuls connaisseurs du comics, American Splendor est aussi une peinture d'une certaine amérique, d'une certaine culture (on voit l'utilisation de la contre-culture récupérée par les grands médias comme MTV ou David Letterman qui invitait régulièrement Harvey Pekar pour amuser ses spectateurs, pas pour les initier à son travail...). Le film raconte aussi la fabuleuse histoire d'amour entre Harvey Pekar et Joyce une de ses lectrices qui travaillait dans un magasin de comics à Chicago. Vous découvrirez un couple atypique et touchant.

   "Ghost world" de Terry Zwigoff (également auteur d'un documentaire sur Robert Crumb) avait montré qu'un comics pouvait élargir son public en passant sur grand écran. L'adaptation d'American Splendor est très originale avec la mise en scène et en image du couple Shari Berman - Robert Pulcini. Le film avait été très bien accueilli au dernier festival Sundance où il avait reçu le grand prix. On espère maintenant vivement une sortie sur les écrans (des deux cotés de l'Atlantique !). A noter également que la vie d'Harvey Pekar avait été portée sur les planches de théâtre (on le voit dans le film) et que vous retrouverez certainement son aventure cannoise dans un prochain épisode d'American Splendor le comics...



  2 articles connexes :
   •  Harvey Pekar "Anthologie American...
   •  Robert Crumb "R. Crumb's heroes of...
- 1er Juin 03

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...