<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 There were kurious oranj (Mark E.Smith, the Fall)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Gilles Marchand
Qui a tué Bambi ? (France, 2003)
Date de sortie française :
17 sept 2003


bambi
bambi
bambi
bambi

     Les cinéphiles avertis auront reconnu le nom de Gilles Marchand, puisque si ce film est son 1er comme réalisateur, il n'en est pas à son coup d'essai côté scénario. Il a en effet co-écrit "Ressources Humaines" avec Laurent Cantet, ainsi que le fabuleux "Harry, un ami qui vous veut du bien" de Dominique Moll.
    Isabelle (Bambi) termine son école d'infirmière par un stage dans un hôpital. Elle est intriguée par les agissements du Dr Philipp, un docteur tantôt séduisant (c'est lui qui la surnomme Bambi en comparant sa fragilité au personnage de Disney lorsqu'elle tombe devant lui ), tantôt inquiétant, une sorte de Dr Jeckyll et Mr Hyde... Isabelle essaye de parler de ses doutes à sa cousine infirmière ainsi qu'à Sami, son petit ami.

    Le suspens n'est pas là où l'attend, le spectateur est plus emmené dans une réflexion intérieure que dans des questionnements sur les personnages du film (principalement le Dr Philipp). L'incertitude réside dans le discernement entre le réel et le rêve (comme dans Swimming Pool de F.Ozon). Le scénariste Gilles Marchand utilise une intrigue très simple, qu'il met en abîme selon la lecture et l'imaginaire du spectateur. Côté réalisation, les décors sont très stylisés (l'hôpital est un cube, l'intérieur est blanc uniforme...). Gilles Marchand déclare s'être inspiré du mouvement "ligne claire" de la bande dessinée. Le travail sur la photographie est très réussi (Pierre Millon avait déjà travaillé avec Dominique Moll, et dernièrement sur la trilogie de Lucas Belvaux)

    On peut regretter un manque d'intérêt dans le film, il n'y a pas de véritables surprises... C'est un peu un cardiogramme plat au niveau du spectateur... On espère retrouver cette touche graphique avec un scénario plus palpitant, d'autant qu'il a déjà montré ses capacités dans ce domaine !


- 1er Juin 03

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...