<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 De nouvelles déviations apparaîtront. Les esprits curieux se renseigneront. Des caractères intraitables surgiront. (Sollers, Philippe)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Karamasov
On arrival (Satellite records, Grande-Bretagne, 1999)

karamazov
karamazov

   Karamasov
mélange les guitares électriques et les bidouillages électroniques. La base est très mélodieuse, et les collages viennent se poser dessus, en déconstruisant le morceau. Vous l'aurez peut-être compris Karamasov donne dans le post rock. Mais surprise, ils ne viennent pas d'outre Atlantique comme les Gastr Del Sol, Tortoise, Labradford... qui ont explosé l'année dernière, mais bien d'Anglettere ! On avait quelques spécimens anglais qui côtoyaient ce mouvement sans en faire complètement partie (comme les Stereolab, Mogwaï ...).

    Karamasov va plus loin dans la démarche. Comme leurs compères américains, ils préfèrent les instrumentaux, seul "sun always shines in space" accueille une voix moulinée au synthétiseur. L'ensemble de l'album est très joyeux, très léger, aérien, pas uniquement à cause de l'avion de la pochette. On leur souhaite de devenir aussi célèbre que leurs cousins russes sortis de la plume de Dostoïevski (les fameux frères Karamasov), en attendant ce disque devrait être un fidèle compagnon de votre chaîne hi-fi...



  2 articles connexes :
   •  Hood "The cycle of days"
   •  ""
- 1er Fev. 99

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...