<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 "Agitateur de curiosités" (Un géant du commerce)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Joan Chen
Xiu Xiu (Chine, 1999)

   Xiu Xiu est une jeune fille chinoise. Elle vit dans une ville, Changdu, avec ses parents, parmi les chiffons de son père tailleur. Mais en 1975, la Chine adopte une programme de peuplement des campagnes (en fait c'est plutôt une 'colonisation' de territoires occidentaux peuplés par des multitudes d'ethnies locales), comme bon nombre de ses camarades, Xiu Xiu se retrouve envoyée dans l'ouest chinois. Là bas, elle sera encore plus isolée, elle sera confiée à Lao Jin, un cow-boy des steppes chinoises pour lui apprendre le maniement des chevaux. Du confort du foyer familial en ville, elle passe à une tente perdue dans la steppe qu'elle partage avec une certaine promiscuité avec ce compagnon imposé. Xiu Xiu apprendra son histoire, de son accident qui l'a rendu eunuque dans son Tibet natal. Lao Jin est depuis la risée des autres, c'est pourquoi il a choisit un mode de vie solitaire, reclus avec les chevaux. Méfiant à l'arrivée de Xiu Xiu, il se dévoilera un peu plus, et une certaine complicité s'installera.


   Mais Xiu Xiu se languit de la ville, et les autorités l'ont un peu oubliée. Elle écoutera donc naïvement les promesses de représentants du parti qui lui rende visite, et se laissera abuser... Commence alors un défilé de personnes de plus en plus importante, se passant le mot, avec les même promesses, tout ceci sous les yeux de Lao Jin, doublement impuissant... Sans trop dévoiler la fin, l'histoire se terminera tragiquement (c'est pour vous dire d'amener des mouchoirs...).
   Les scènes de visites des représentants sont de plus en plus violentes et tranchent avec la tendresse qui se dégage des scènes entre Xiu Xiu et Lao Jin. Cet amour impossible sur fond politique (un tibétain qui a perdu ses attributs qui tombe amoureux d'une jeune chinoise abusée par le parti) est d'une rare beauté, dans des paysages superbes mais aussi par la puissance des rapports. Ce film nous révéle une nouvelle réalisatrice chinoise Joan Chen, qui se démarque d'un certain conformisme qui s'installait chez l'ancienne génération de réalisateurs...


  1 article connexe :
   •  Lou Ye "Suzhou river"
- 1er Nov. 99

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...