<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 There were kurious oranj (Mark E.Smith, the Fall)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Paris Dernière
Emission nocturne parisienne (Paris Première, France, 1999)

   Thierry Ardisson, tout le monde le connaît, tout le monde a vu une de ses émissions, sur pratiquement toutes les chaînes françaises dans un style très particulier. Le monsieur provocation a aussi adapté sa spécialité, l'interview dans un magazine du même nom. Ce boulimique de médias signe bon nombre d'émissions, de concepts et de productions. Paris Dernière est un concentré de tout ceci. Le principe, toujours des interviews, oui mais... tard dans les nuit parisiennes et loin des plateaux de télévision.
    Ce n'est pas la seule particularité de Paris Dernière, en effet, l'émission est présenté en caméra subjective (on ne voit jamais le présentateur, la caméra est le présentateur). L'habillage en post-production est particulièrement soigné, on passe d'un sujet à un autre par un travelling accéléré, retravaillé et accompagné par des musiques judicieusement choisies. Cette recherche dans la forme nous rappelle les travaux de Jean-Christophe Averty.
    Présentée par Ardisson au tout début (il y a environ 2 ans), il a confié le rôle de caméraman-intervieweur à Frédéric Taddéï, le spécialiste culture de l'ancienne équipe Jérôme Bonaldi.
    Le contenu est à la hauteur de l'habillage. Les gens interviewés, le sont dans leur élément naturel, un restaurant que fréquente Claude Sérillon après son 20h00, le bureau de P.P.D.A., le quartier de Wolinski et Cabu etc... Le contexte familier et les heures tardives font tomber la langue de bois habituelle à la télévision. Paris Dernière n'accueille pas uniquement des personnes médiatiques, mais aussi des "figures" des nuits parisiennes, des strip-teaseuses, des actrices pornos, des patrons de clubs etc... Paris Dernière est diffusé sur Paris Première, une chaîne du câble qui ne rime pas forcément avec recyclage, comme c'est trop souvent le cas ailleurs...
Ci dessus: Tamara, gogo dancer - Sophie, Pizza girl

Ci-contre: Richard Borhinger

Ci-dessous: Julie Gayet, Carmen Chaplin et Alexandra London - Vanessa Demouy



  2 autres articles sur Paris Dernière :
   • La musique de Paris dernière vol.2
   • La musique de Paris Dernière vol.1
  2 autres articles sur Paris Première :
   •  Paris Dernière "La musique de Paris...
   •  Thierry Ardisson "Rive droite, rive...

   • Paris Première
- 1er Juin 99

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...