<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 Think Curious (le zata)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Crash
Revue Cybermusicstylesociete (Crash, France, 1999)


    Crash est ne ressemble pas à grand chose de connu au niveau revue, autant par son contenu que par sa présentation. Pour le contenu, les domaines abordés sont larges, de la politique non politicienne (de l'urbanisme, de l'écologie etc...) au cyber en passant par la mode, la musique, la photographie... des sujets très contemporains pour affronter facilement l'an 2000. Dans le n°5, un sujet compare le jeu vidéo comme un art de la mémoire tel qu'il était pratiqué bien avant l'invention de l'écrit (très intéressant).

    Un reportage fait un état des lieux à Chicago, berceau de la scène techno. Puisque l'on parle musiques, celle qui est traitée dans Crash est plutôt électronique (voir les chroniques de Jean-Yves Leloup). Sinon pour le visuel, la mise en page est originale, très graphique et ma foi lisible. Les photographies pleines page font le bonheur des reportages de mode (voir la mode sauce 'South park' du n°5).

    Quelques sujets ne sont que visuels, comme les 100 "space invaders" en mosaïque disséminés dans les rues de Paris (n°5), ou les cabines téléphoniques du monde entier (n°3). Les liens entre les différentes disciplines sont explorés, comme les pochettes du label e:mt (voir ci-dessous), ce qui renforce l'esprit 'culture actuelle' de la revue. Crash parait tous les 2 mois pour un prix très raisonnable (3,8 Euros) ceci sans excès de publicité. Il est à noter qu'elle édite également un livre sur la culture DJ 'normal people' par m&m's.
 
 



  2 articles connexes :
   •  Henry Chapier "Site web !"
   •  Reservoir Rock "Emission (pop-post)...

   • Crash
- 1er Fev. 99

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...