<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 Think Curious (le zata)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Beck
Permutations (Geffen, USA, 1998)

une photo n    La petite amie de Beck aimait bien les morceaux calmes et regrettait la diversité des morceaux et des influences. Beck, il aime bien sa petite amie, alors il a fait mutations, un album avec uniquement des balades (uniquement un morceau plus rapide), sans trop de bidouillages sonores (quelques uns quand même, mais discrets). L'ambiance de cet album ce rapproche du 'stereopathic soulmanure', sorti il y a 4 ans sur Flipside, un petit label. Rappelons à cet effet que Beck a signé un contrat avec Geffen, lui laissant la liberté de sortir des albums ailleurs que sur cette major. Beck avait été repéré et connu du public avec un succès planétaire 'loser' (I'm a loser baby, why don't you kill me ?). Il a su gérer ce hit en ne reproduisant pas des copies de 'loser' mais en explorant un univers musical très large, en mixant les influences, et en utilisant des collages sonores, marque de Beck. un doigt coupC'est son coté grand public, 'Mellow gold' et 'Odelay', mais Beck aime bien prendre sa guitare sèche et sortir des musicalement, se rapprocher d'un coté plus folk plus country. C'est ce qu'il fait avec mutations. Le grand public risque d'être surpris, ce disque étant prévu pour un petit label, puis récupéré par Geffen au dernier moment. Mais le grand public n'aime pas être surpris, il aime les repères..., moi pas, et donc mutations est une réussite. Sa voix particulière , un peu d'un éternel enrhumé, sans artifices, sert parfaitement ces balades de mutations, album mélancolique puisqu'il est destiné à sa petite amie...
Signalons que Beck vient d'exposer à New-York dans une galerie d'Art des photos, des collages (tiens encore des collages...), avec la collaboration de son grand père, qui a connu la grande époque du mouvement artistique Fluxus dans les années septante. Il suffit de regarder le livret de mutations pour se rendre compte de l'interêt de Beck à l'Art contemporain (voir le doigt qui illustre cette chronique). Un livre autour de l'exposition est également sorti (bien le bonjour à votre libraire...).


  1 autre article sur Beck :
   • Modern guilt
  6 articles connexes, les 3 plus récents :
   •  Collectif "GrandPapier, les 24h."
   •  Kawaii "Stylochord"
   •  Various tribute "Low, Daniel...
   tous les articles sur / et autour de Beck ...
  1 autre article sur Geffen :
   •  Linoleum "Dissent"

   • Beck
   • Howie Beck
   • Geffen - Dreamworks
- 1er Dec. 98

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...