<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 Think Curious (le zata)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Nourid Bouzid
Tunisiennes (Tunisie, 1997)

   Amina et Aïda étaient très proche à l'époque du lycée. Elles étaient jeunes et épris de liberté. Quinze ans plus tard, Amina est l'épouse d'un notable, elle vit confortablement dans une maison coquette avec leurs 2 enfants. Aïda élève seule son fils, après son divorce. Elle travaille comme standardiste pour une compagnie de taxis. Perdues de vue, le mari d'Amina ne voyant pas d'un bon oeil leur ancienne amitié, le hasard les rassemblera de nouveau. Elles feront ensemble le bilan des espoirs non réalisés de lycéennes. Aïda attend désespérément l'homme de sa vie un palestinien de Gaza qui lui promet toujours son arrivée à Tunis. Amina n'est pas heureuse en mariage, son mari la considérant plus comme un objet faisant partie de sa réussite sociale à coté de sa voiture, de sa maison. Il réagit violemment lorsqu'il ne trouve pas Amina à la maison en rentrant le soir. Il n'aime pas savoir que sa femme fréquente une femme divorcée, il voit en elle un danger pour la paix de son mariage...Une troisième copine est présente, Fatiha a fuit son Algérie natale en proie à la violence que l'on connait.
    C'est donc un film dramatique , la mise en scène subtile renforce ce sentiment. Je connais mal le cinéma maghrébin, mais le ton du film, la tension dramatique est plus proche des films nordiques comme Bergman ou l'allemand Fassbinder. En tout cas c'est un film superbe, et courageux que signe Nouri Bouzid et son équipe. Il avait déjà été remarqué avec un précédent film 'Halfaouine, l'enfant des terrasses'. On espère bien voir ses prochaines productions, ou collaborations puisqu'il a participé à 'la saison des hommes', de Moufida Tlatli qui traite aussi de la question de la femme arabe.

- 1er Aou. 98

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...