<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 Is it really so strange ? (the Smiths)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Alexandre Kha - L'attrapeur d'images (Tanibis, France, 2009)

Ulli Lust - Airpussy
diaporama
    Nemo Lowkat arpente le Monde un enregistreur d'images comme troisième oeil. Il filme les révolutions, les luttes, visite les musées, rencontre des cinéastes du monde entier. Comme les chats qu'il affectionne et qui croisent son existence, il erre la terre entière en quête d'images, de souvenirs. Lorsqu'il rentre dans sa tanière parisienne, il utilise un arsenal technologique pour dérusher et remonter le matériel récolté. Derrière Nemo Lowkat se cache un personnage singulier. Il pourrait s'agir de Agnès Varda, glaneuse d'images, Nicolas Bouvier, genevois arpenteur du Monde, ses pérégrinations recoupent celles de Chris Marker, cinéaste, documentariste, photographe, vidéaste, artiste multimédia (à plus de 80 ans, le voilà sur 2nd life, à se demander s'il ne possède pas 9 vies ... un hyper-artiste !).
   Alexandre Kha (un chat anglais à un "t" près) parcourt avec poésie l'oeuvre de Chris Marker, avec plusieurs séries de tableaux commentés mettant en scène son double, homme chat, comme dans ses précédents ouvrages. La conception du livre (couverture, des gravures en tête de chapitre) évoque l'univers de Jules Vernes, un imagineur d'images à l'aide de mots. Le nom d'emprunt de notre aventurier vient bien entendu de son oeuvre. ‘L'attrapeur d'images’constitue un voyage extraordinaire dans la fiction (on croisera de nombreux cinéastes comme A. Hitchcok, A. Kurosawa, A. Tarkovski ... ) et le réel . Une biographie imaginaire où tout est vrai. .Le lecteur pourra poursuivre le voyage avec les notes de fin, vous n'êtes pas prêt de ranger vos valises.
[25 Mai 09, Jean-Marc]


  2 autres articles sur Alexandre Kha :
   • Souvenirs de poche
   • Les mangeurs d'absolu
  1 article connexe :
   •  Sylvie Fontaine "Miss va-nu-pieds"
  7 autres articles sur Tanibis , les 3 plus récents :
   •  Eric Drooker "Flood !"
   •  Sylvie Fontaine "Miss va-nu-pieds"
   •  Alexandre Kha "Souvenirs de poche"
   tous les articles sur Tanibis...

   • Alexandre Kha
   • Tanibis
Périscopages - 8e. édition (Périscopages, France, 2009)

Periscopages 2009 - Anna Sommer affiche

Les 8e. rencontres de la bande dessinée et de l'édition indépendante, autrement dit les Periscopages, se dérouleront du 15 mai au 7 juin à Rennes. De nombreuses expositions se tiendront dans différents lieux, avec la suissesse Anna Sommer qui réalise l'affiche, la québecoise Geneviève Castrée (publiée à l'Oie de Caravan), Tony Papin (auteur de Scotch & Penicillin, contributeur au Frédéric Magazine, aussi photographe etc), Erik Kriek, Blex Bolex (United Dead Artists, Cornélius ...), et Morvandiau autour ‘d'Algérie’.
Periscopages accueille les 3e assises de la bande dessinée indépendante avec de nombreux intervenants, parmi lesquels J.Christophe Menu (capitaine au pull marin de l'Association), Christian Rosset (écrivain producteur d'émission radio), J.Paul Jennequin (Groinge), J.Pierre Mercier au sujet de Robert Crumb qu'il traduit en français, Xavier Guilbert de l'excellent site du9. Les Dirty Cousins' GroiXplosion, groupe rennais composé de dessinateurs, seront des festivités pour un concert, tout comme Vanoli accompagnant Lauter pour un concert dessin. Toutes les manifestations sont gratuites ; le programme complet, lieux et horaires sont disponibles sur le site, à consulter avant toute immersion.
[11 Mai 09, Jean-Marc]


  2 autres articles sur Périscopages :
   • 7e. édition
   • 6e. édition

   • Périscopages
Ulli Lust - Airpussy (Employé du moi (l'), Allemagne, 2009)

Ulli Lust - Airpussy
diaporama
   A la fin de l'hiver, ‘Airpussy’ sort de son sommeil et se prépare pour chercher un nouvel amant. Les premières tentatives ne sont pas fructueuses. Mais à l'aide d'une amazone accompagnée d'un léopard, elle trouve son bonheur ... au supermarché ... après avoir mis une partie de la ville sens dessus dessous.
   Ce récit muet se base sur les différents mythes de l'éveil de la nature. ‘Airpussy’ est une déesse, se déplaçant de manière originale (d'où son nom ...), qui féconde le printemps, comme d'autres (déesses) l'ont fait depuis la nuit des temps (Vénus, Aphrodite, Gaja ... citées en postface).
   ‘Airpussy’ fait partie d'une série de courts récits, les "springpoems". Tout d'abord publié sur electrocomics.com plateforme numérique que Ulli Lust a fondée, le livre arrive naturellement avec le printemps chez l'Employé du moi dans un format carré (les pages sont composées de 3 x 3 cases). Ulli Lust, Viennoise vivant à Berlin publie également chez des éditeurs outre Rhin, dans des magazines (comme Strapazin, aux côtés de Anna Sommer que l'on pourrait rapprocher de son univers) et récemment dans un collectif ‘pomme d'amour’ chez Delcourt.
   Ulli Lust propose un récit sans retenue (à ne pas mettre entre toutes les mains), avec une héroïne déterminée et volontaire. Ce n'est pas l'hirondelle qui fait le printemps mais la femme !
[04 Mai 09, Jean-Marc]


  23 autres articles sur Employé du moi (l'), les 3 plus récents :
   •  Alexandre De Mothé "Du sang sous le...
   •  Collectif "Radio GrandPapier"
   •  Cole Johnson "Hush-Hush"
   tous les articles sur Employé du moi (l')...

   • Ulli Lust
   • Employé du moi (l')
Lilli Carré - the Lagoon (Fantagraphics, USA, 2009)

Lilli Carré - the Lagoon
diaporama

   Une mystérieuse créature vivant au fond d'un lagon pousse la chansonnette certaines nuits et provoque de curieuses réactions auprès de la population voisine. Le grand-père d'une famille est pris de bien-être, sa fille est elle envoutée, son beau-fils alerté court après le danger. La petite fille de la famille, personnage centrale, observe tout ceci ne sachant quoi en penser ...
   Après plusieurs participations à des collectifs (dont la revue Mome), des formats courts (dont ‘les histoires de Woodsman Pete’ édité en français par La Pastèque), Lilli Carré, propose un récit plus long. La dessinatrice originaire de Los Angeles, vivant à Chicago (ville de Daniel Clowes, Chris Ware ...) développe l'histoire en plusieurs instants discontinus. De nombreux passages muets marquent le rythme et les ambiances de ‘the lagoon’. Le dessin très noir au trait blanc dans les nombreuses scènes nocturnes et aquatiques, évoque celui de Charles Burns (également par l'introduction du surnaturel) ou encore le travail de Hope Larson.
    La force du livre tient dans le travail laissé au lecteur, le laissant intérpréter le récit (on peut par exemple mettre un nom sur cette créature du lagon qui transforme les adultes ... ) jusqu'à la fin ouverte. L'imaginaire part dans différentes direction au fil des relectures, car la lecture en appelle de nouvelles, en attendant d'autres histoires de Lilli Carré.
[21 Mars 09, Jean-Marc]


  22 autres articles sur Fantagraphics , les 3 plus récents :
   •  Kevin Huizenga "Ganges #3"
   •  Collectif (revue) "Mome #16"
   •  Collectif (revue) "Mome #15 summer...
   tous les articles sur Fantagraphics...

   • Lilli Carré
   • Fantagraphics Books

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...