<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 "Agitateur à but non lucratif" (le zata)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Danièle Dubroux
L'examen de minuit (France, 1998)

   Serena, une jeune femme arrive dans un village de la Drôme, pour y rencontrer un châtelain célibataire qui a utilisé les annonces du 'Chasseur français' pour rompre sa solitude. La rencontre tourne court mais elle reste dans le village pour travailler comme serveuse dans un pub. Elle tapera dans l'oeil d'un paysan. Mais les femmes n'ont causé que des soucis à la famille de ce paysan. En effet sa mère est partie, et son père, enfin quand je dis son père, je devrais dire le mari de sa mère... l'a élevé seul. Et Serena lui causera bien du désespoir... Elle bousculera aussi la vie d'un écrivain parisien en mal d'inspiration à la campagne avec sa femme.
    Les situations sont souvent dramatiques mais toujours traitées de manière comique. Et ca fonctionne grâce à des personnages bien étudiés et décrits en profondeur par Danièle Dubroux. Une de mes scènes préférées est une dispute entre l'écrivain et sa femme dans un bar ponctuée par un 'ça barde...' d'un client au fort accent dromois... Elle s'était déjà essayer à ce genre de la comédie dramatique avec 'Journal d'un séducteur'. Un de ses premiers films, 'Border line' était plus psychologique, plus intimiste sur un sujet qui ne prêtait pas trop à la comédie (une histoire d'amour entre une femme et un jeune homme qu'elle prend pour son fils...). A noter que la réalisatrice est également devant la caméra aux cotés de François Cluzet, Julie Depardieu (la soeur de Guillaume !) et Serge Riaboukine .

- 1er Avr. 98

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...