<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 Is it really so strange ? (the Smiths)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Matteo Garrone - Gomorra (Italie, 2008)

Gomorra - Matteo Garrone
photos
   Adapté du roman du même nom de Roberto Saviano, Gomorra de Matteo Garrone est une plongée dans la Camorra napolitaine. Le film se concentre sur 6 histoires dans différentes strates du milieu : des dealers au costume blanc d'un homme d'affaire en passant par des apprentis gangsters ou un tailleur dans atelier de haute couture. Filmé le plus souvent caméra à l'épaule, le réalisateur montre ses personnages comme des bêtes prises en cage, jusqu'à en changer pour l'ultime ...  Il déclare avoir été inspiré par les documentaires animaliers, son domaine étant le quartier de Scampia avec sa cité des "voiles", projet architectural des années 60 devenu un repère imprenable. Matteo Garrone tourne aussi bien avec des acteurs, pour la plupart issu du théâtre napolitain (on reconnaîtra Toni Servillo, comédien fétiche de Paolo Sorrentino), que des habitants du quartier.
   Dans l'équipe du film, outre un escadron de scénaristes, Gianluigi Toccafondo fait ses débuts en dehors des cellulos d'animation comme assistant réalisateur. La force du film tient aussi bien de son aspect visuel, de sa construction, que des histoires ; une véritable entomologie de la Camorra, dont ne sort pas indemne. Le jury de Cannes 2008 lui a décerné son "grand prix".
[19 Aou. 08, Jean-Marc]


  1 autre article sur Matteo Garrone :
   • L'empailleur

   • Gomorra
Festival de Cannes - menu 2008 (France, 2008)

Festival de Cannes 2008 - cinéma    Thierry Frémaux, désormais délégé général, poste historiquement tenu par Gilles Jacob, a levé en partie le voile sur le 61e. festival de Cannes. Trois anciens lauréats palme d'or seront en compétition : Steven Soderbergh avec ‘le Che (1e. partie : Argentine)’ (la palme du film le plus long avec ses 4h.), rôle interprété par Benicio Del ToroWim Wenders qui présentera ‘the Palermo shooting’ avec Dennis Hopper ainsi que les frères Dardenne qui viendront eux briguer une 3e. palme d'or avec ‘le silence de Lorna’.
   Mais aussi quelques réalisateurs récompensés avec divers prix : Nuri Bilge Ceylan avec ‘les trois singes’, Atom Egoyan présentera ‘Adoration’ (sortie française le 24 sept.), Clint Eastwood avec ‘Changeling’.
   Aux chapitre des sélectionné dans le passé sans prix, on retrouve cette année : Arnaud Desplechin avec ‘un conte de Noël’, avec Mathieu Amalric, Catherine Deneuve, Jean-Paul Roussillon (sortie le 21 mai), les argentins Lucrecia Martel avec ‘la femme sans tête’ et Pablo Trapero avec ‘Leonera’.  Le festival répare une injustice en invitant Philippe Garrel pour la 1e. fois, avec ‘la frontière de l’aube‘ (sortie prévue en mai), où figure son fils Louis.
    La sélection complète n'est pas totalement arrêtée, un 3e. film hexagonal devrait rejoindre la liste de 20 films en compétition, on parle des frères Larrieu, Laurent Cantet et Bertrand Bonello ... réponse prochainement ...
   Parmi la sélection Un Certain Regard, on trouve ‘Tokyo sonata’ de Kiyoshi Kurosawa, ‘Profil paysan : la vie moderne’ de Raymond Depardon, ou encore le collectif ‘Tokyo!’ de Michel Gondry (sur un scénario de la dessinatrice Gabrielle Bell), Leos Carax et Bong Joon Ho.
   La quinzaine des réalisateurs et la semaine de la critique devoileront leur sélection prochaînement. Le festival de Cannes se déroulera du 14 au 25 mai.
[24 Avr. 08, Jean-Marc]


  9 autres articles sur Festival de Cannes , les 3 plus récents :
   • menu 2009
   • Palmarès 2008
   • Palmarès 2007
   tous les articles sur Festival de Cannes ...
  1 article connexe :
   •  Institut Lumière "Lumière 2009...
   tous les articles sur / et autour de Festival de Cannes ...
Michel Gondry - Soyez sympas, rembobinez (USA, 2008)

Soyez sympa, rembobinez - be kind rewind - Michel Gondry
photos
    Mike (Mos Def) n'arrive pas à lire correctement à l'envers l'inscription laissée par Mr Fletcher (Danny Glover), son patron. Ce dernier part étudier les moyens de sauver son commerce d'une démolition imminente, malgré la naissance en ces lieux du jazzman Fats Weller. Mike laisse entrer dans le magasin de location de VHS son ami Jerry (Jack Black), magnétisé depuis le sabotage raté de la centrale électrique, qui efface les bandes magnétiques. Ils doivent retourner à leur façon les vidéos, des vidéos "suédées", car Miss Falewicz (Mia Farrow) veille au grain du magasin en l'absence de Mr Fletcher.

   Avec cette comédie, Michel Gondry revisite ses thèmes récurrents : le souvenir, la mémoire ici collective au niveau d'un quartier du New Jersey, ainsi que la réalité et la fiction aux frontières élastiques et perméables. On retrouve également ses bricolages géniaux (avec un extrait d'une vidéo de son groupe Oui Oui), véritable marque de fabrique. Chez Michel Gondry l'envers de l'envers (l'envers d'une inscription, la vidéo inversée pour filmer de nuit, l'envers de la toile de projection ... ) n'est pas forcément l'endroit ... Une comédie à méditer !
[07 Mars 08, Jean-Marc]


  2 autres articles sur Michel Gondry :
   • Be kind rewind
   • Human nature
  7 articles connexes, les 3 plus récents :
   •  Gabrielle Bell "Cecil and Jordan in...
   •  Salon Fais-Le-Toi-Même "Appel aux...
   •  Festival de Cannes "menu 2009"
   tous les articles sur / et autour de Michel Gondry ...

   • Michel Gondry
Joel & Ethan Coen - No country for old men (USA, 2008)

no country for old men - joel & ethan coen
photos
   Si ‘No country for old men’ est l'adaptation d'un roman de Cormac McCarthy, le film est aussi un concentré de l'univers des frères Coen. Ce nouvel opus lorgne du côté de ‘Fargo’ (le magot, un(e) shérif vieillissant(e)) et de ‘Barton Fink’ (le mal absolu, la dimension existentielle). Les Coen font appel à Javier Bardem, le démon ultime du film, incarné en tueur froid, acteur espagnol que l'on a vu chez Pedro Almodovar (‘en chair et en os’) et Bigas Lunas. Le shérif s'interrogeant sur une société qu'il ne comprend plus, est interprété par Tommy Lee Jones et le fuyard ne pouvant jamais sa valise remplie de dollars par Josh Brolin, récemment vu en inspecteur véreux dans ‘American Gangster’ de Riddley Scott et que l'on verra prochainement chez Gus Van Sant.
   Les frères Coen exploitent également le paysage, la frontière entre le Mexique et les USA (que filmait Chantal Ackerman dans ‘de l'autre côté’). Le film regorge de scènes d'action (d'anthologies), la lenteur le caractérise tout autant, avec quelques scènes lynchiennes, les fameux trous de serrures dans lesquels le spectateur se doit se s'abandonner en suivant les frères Coen.
[29 Janv. 08, Jean-Marc]


  6 autres articles sur Joel & Ethan Coen , les 3 plus récents :
   • A serious man
   • the Ladykillers
   • The man who wasn't there
  3 articles connexes :
   •  Festival de Cannes "menu 2007"
   •  Terry Zwigoff "Bad Santa"
   •  Festival de Cannes "Le menu Cannes...
   tous les articles sur / et autour de Joel & Ethan Coen ...

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...