<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 There were kurious oranj (Mark E.Smith, the Fall)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


mrs chan - mr chow - miss (o) - beat is ... our inspiration (Auto-édité, France, 2007)

  mrschan, mr chow, miss (o) est un groupe "post-rock" bien singulier (outre leur nom) ; un de plus me direz-vous ... Je vous renverrai à la mention "singulier", oui, car ce trio n'utilise pas de guitares. On trouve mrs chan au violon, mr chow (membre des ex. This is the girl) aux percussions et miss (o) (membre de Sheeduz) au piano.
   ‘Beat is ... our inspiration’, un ep, vendu sur leur myspace, permet sur un peu moins de 30 min. en quatre titres, de découvrir leur univers sonore proche des cousins post-rocks énergiques purement instrumentaux (Mogwai, Mono, GY!BE ...) et de se familiariser avec cette originale line-up. Les parties énervées sont emmenées par le violon et la batterie, quant au piano il apporte le plus souvent la touche mélodieuse des morceaux. Le trio s'illustre sur scène, notamment lors du festival electrical lands aux côtés de Sylvain Chauveau et Port-Royal. En attendant une suite discographique dans un format plus long, n'hésitez pas à vous procurer cet ep ou à leur rendre visite s'ils passent par une salle voisine.
Mrs chan, mr chow, miss (o)
[02 Fev. 08, Jean-Marc]


  39 autres articles sur Auto-édité , les 3 plus récents :
   •  Romain Sénéchal "Confiture #1"
   •  David Libens "Badaboom twist comics"
   •  Jean Bourguignon "Science Infuse #11"
   tous les articles sur Auto-édité...

   • mrs chan - mr chow - miss (o)
Rougge - Fragments (Auto-édité, France, 2007)

Rougge - Fragments    La démarche de Rougge est simple et se résume dans la formule "un piano et une voix". Ce choix est à l'inverse de la démarche, un tour de force pour qui s'y aventure, seul et sans aucun artifice ne pouvant masquer une lacune. Avec ‘Fragments’ et ses onze morceaux, Rougge réussit ce difficile exercice sans fausse note. Ici la voix est haute, et donne la note originale du projet musical, là où Nick Cave et ses concerts piano utilisait la gravité de sa voix. Chez Rougge, la voix aérienne se révèle être le second instrument, plus qu'un simple accompagnement au dessus des notes blanches et noires du piano, claires ou sourdes, et règle l'atmosphère du morceau. Le résultat est inclassable, du classique chanté ou du pop-rock épuré au maximum, toujours est-il que cet album intimiste, lui, son piano et vous, est envoûtant. Les envolées de voix, et son timbre évoqueront celles de Thom Yorke de Radiohead. On pensera également à l'abum ‘Sessions’ que livrait Sébastien Tellier dans une configuration similaire ou le travail de Francesco Tristano. Mais au-delà, Rougge possède sa propre couleur, une nouvelle couleur à découvrir sur son blog et à poursuivre avec ce disque auto-édité.

[15 Janv. 08, Jean-Marc]


  39 autres articles sur Auto-édité , les 3 plus récents :
   •  Romain Sénéchal "Confiture #1"
   •  David Libens "Badaboom twist comics"
   •  Jean Bourguignon "Science Infuse #11"
   tous les articles sur Auto-édité...

   • Rougge
Days (the) - e.p. log (Day off, France, 2007)

the days - e.p. log
   Les lyonnais the Days reviennent le temps d'un ep 6 titres, nommé ‘e.p. log’, en guise d'épilogue à leur groupe. En effet, le trio original accueille deux nouveaux musiciens (guitare et basse), et change de nom. Il faudra désormais compter avec Foes & Darlings. Sans être le jour et la nuit, la formation sera plus scénique précisent les intéressés.

   Ce ep succède au 2e. album du groupe, ‘neverlasting love’, avec des compositions pop-rock mélancoliques, influencés par les groupes d'outre-Manche ; une inspiration si l'on reste dans l'hexagone rappelant les meilleurs jours des Little Rabbits. Les claviers vintages occupent une bonne place dans ces 6 derniers titres. the Days font un bel au revoir en musique ... nous seront au rendez-vous des débuts de Foes & Darlings !
[31 Dec. 07, Jean-Marc]


  1 autre article sur Days (the) :
   • Neverlasting love

   • Days (the)
Port-Royal - Afraid to dance (Resonant, Italie, 2007)

Port-Royal - Afraid to dance
photos
    Port-Royal nous arrive d'Italie, de Gênes plus précisément, le port de Méditerranée que filmait Alain Tanner dans ‘les hommes du port’.
   Voilà pour les racines géographiques, cherchons à savoir d'où vient le groupe musicalement. On les trouvera dans la famille post-rock tendance guitares (God Speed You! Black Emperor, Mogwai, Sigùr Ros ou les japonais de Mono ... ), mais aussi avec des parentés avec l'electronica (Isan, Boards of Canada ... ). La filiation la plus directe serait du côté de Pan American.  
   Ce 2e. album succède à ‘Flares’ paru en 2005 et masterisé par Murcof. Ce nouvel opus est contemplatif, lumineux et apaisé (plus que les groupes guitares précités).
   Port-Royal
s'adresse à ceux qui ont peur de dancer, ‘afraid to dance’ s'apparente à une bande son pour les rêveurs qui veulent s'évader. A noter que le groupe traverse les Alpes pour une tournée hexagonale, voir les dates ici.
[18 Oct. 07, Jean-Marc]


  2 autres articles sur Port-Royal :
   • Dying in time
   • Flared Up - Port-Royal Remixed
  3 articles connexes :
   •  Port-Royal "Flared Up - Port-Royal...
   •  mrs chan - mr chow - miss (o) "beat...
   •  ""
  1 autre article sur Resonant :
   •  Port-Royal "Flared Up - Port-Royal...

   • Port-Royal
   • Resonant label

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...