<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 Is it really so strange ? (the Smiths)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Takeshi Kitano
Kids return (Japon, 1997)

Le cinéma japonais ne nous arrive que trop rarement, il est pourtant digne d'intérêt. Kitano est un réalisateur d'une cinquantaine d'année et cela doit être son 3ème ou 4ème film distribué dans nos contrées. J'avais été agréablement surpris par 'Sonatine', relatant le dernier coup d'éclat d'un yakusa (mafieux japonais) avec de superbes scènes d'attentes sur les îles d'Okinawa (plus connu pour le suicide collectif de ses habitants en 1945, mais pour cet épisode on ira voir le film 'multimédia' de Chris Marker, 'Level Five'). Cette fois ci, Kitano s'intéresse au destin mouvementé de deux jeunes. Ils ne s'intéressent pas vraiment au lycée (ou alors pour se moquer de leurs enseignants ou encore faire du vélo dans la cour vide pendant les cours). Ils jouent les petites frappes jusqu'au jour où ils tombent sur plus fort qu'eux (ils ne connaissaient pas le proverbe 'il y a toujours plus fort que soit'...). Ils fréquentent alors une salle d'entraînement à la boxe. C'est là que leurs destins vont prendre deux chemins différents. Le premier est doué pour la boxe et le manager de la salle croit en ses capacités. Le second va préférer le milieu des yakusas. Leur ascension est rapide...tout comme leur chute. Le film débute avec leur nouvelle rencontre après leurs déboires et se termine par la fameuse partie de vélo dans la cour vide... On y découvre également des personnages annexes avec leurs parcours différents. Kitano a une nouvelle fois réalisé un film émouvant au sujet universel, les choix de jeunesse. On a également plaisir à découvrir un autre style de cinéma, l'émotion passe plus par les expressions des acteurs que par les dialogues. Ci se genre vous plaît, vous pourrez jeter un oeil aux films d'Ozu (le plus grand: le maître !), Kurosawa, Oshima, Imamura (palmé à Cannes cet année), et plus globalement au cinéma asiatique très riche (Taiwan, Hong-Kong, Chine...).


  2 autres articles sur Takeshi Kitano :
   • Aniki, mon frère
   • Jugatsu
  9 articles connexes, les 3 plus récents :
   •  Profondo Rosso "Rue Bara"
   •  Mostra de Venise "Edition 2008"
   •  Hayao Miyazaki "Le château ambulant"
   tous les articles sur / et autour de Takeshi Kitano ...

   • Takeshi Kitano (en franais)
   • Takeshi Kitano (Office-Kitano)
- 1er Juin 97

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...