<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 There were kurious oranj (Mark E.Smith, the Fall)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Pokett - Peak (Active Suspension, France, 2007)

Pokett - Peak   Pokett, le projet de Stéphane Garry musicien et technicien (il fut ingénieur du son, entre autres pour Calc) livre un 2e. album après le remarqué 'crumble' sorti en 2004. Pour 'peak' (lire sur la pochette 'Peak by Pokett' !), notre homme s'entoure de Laurent Vaissière (Paloma), de Stéphane Laporte (Domotic, dont fait partie également S. Jarry) et Sandrine Boyer. Parmi les aides ponctuelles, on note celles de Cyan (Cyan & Ben), Kumi Okamato (Konki Duet) et Olivier Cavaillé (Sylvain Chauveau). La réalisation est à la hauteur de son générique bien fourni.
   Les neuf titres tiennent toutes leurs promesses, avec des styles, des ambiances et des approches différents. Le titre d'ouverture se fait sur un piano et des cordes. Lui succèdent guitares acoustiques, des petits sons d'ambiances, des choeurs et des guitares électriques. On passe de la pop-folk à l'emo-rock (avec l'énergique ‘if you ever’ style Sebadoh). L'atmosphère mélancolique plane sur cet opus, servit par une voix tout en douceur, et des textes chantés en anglais (une difficulté très bien surmontée ici !). . Les influences revendiquées, comme celles d'Elliott Smith, Jim O'Rourke (Gastr Del Sol) ou Wilco ne sont pas usurpées, avec des arrangements très soignés. Voilà du bel ouvrage qui pourrait bien ravir vos oreilles.
P.S. : La sortie officielle du disque est prévue le 8 novembre. Le groupe jouera et le 22 octobre à Paris au studio de l'ermitage, avec Pollyanna, June Madrona et Jullian Angel (concert gratuit). Une autre date est aussi fixée, le 5 décembre, toujours à Paris, au Point Ephémère avec New Pretoria et Tahiti Boy.
[09 Oct. 07, Jean-Marc]


  1 article connexe :
   •  Pollyanna "On concrete"

   • Pokett
   • Active Suspension
Static Observer - Phonograph ep (Auto-édité, France, 2007)

   Les cinq parisiens de Static Observer distillent une musique pop aux ambiances nostalgiques avec finesse et précision. Les quatre morceaux de leur 1er ep intulé ‘phonograph’, sont très convaincants. Batterie douce, guitare acoustique, des claviers mélancoliques, un chant aérien sont au rendez-vous pour provoquer l'émotion de l'auditeur. Le morceau ‘Pathetic fallacy’, finement ciselé, est particulièrement envoûtant. On pense aux atmosphères, également par la voix, à Jay-Jay Johanson ou au suisse Fauve. Static Observer ne devrait pas rester longtemps sans label, vous pouvez les découvrir sans plus attendre.

Static Observer

[25 Aou. 07, Jean-Marc]


  39 autres articles sur Auto-édité , les 3 plus récents :
   •  Romain Sénéchal "Confiture #1"
   •  David Libens "Badaboom twist comics"
   •  Jean Bourguignon "Science Infuse #11"
   tous les articles sur Auto-édité...

   • Static Observer
Von Sudenfed - Von Sudenfed (Domino, Grande-Bretagne/Allemagne, 2007)

Von Sudenfed   Réunir Mark E. Smith {M.E.S.}, leader de the Fall, groupe légendaire de Manchester et les allemands de Mouse on Mars ; l’annonce en avait surpris plus d’un. En y regardant de plus près, plutôt en rapprochant ses oreilles, on découvre des connexions, une même rage, une même énergie brute, l’utilisation de la voix comme un instrument. Nos hommes se sont rencontrés lors d’un concert des Mouse on Mars auquel assistait M.E.S.. Le chanteur mancurien avait déjà rejoint d’autres formations, le temps d’un single (comme ‘I want you’ avec Inspiral Carpets, groupe de la vague Madchester), mais le voilà accompagné sur la longueur d’un album (un exploit diront les mauvaises langues, on connaît la légendaire mauvaise humeur de M.E.S. ...), sous le nom de Von Sudenfeld. Plus même, car le trio a signé un contrat pour trois albums, et des concerts à venir.
   A l’écoute de cette 1e. livraison, les connexions se confirment, les deux univers ne sont pas incompatibles. La voix de M.E.S. est très à l’aise parmi l’électronique désordonnée des Mouse on Mars. Et quelle voix ... ici braillée, là camouflée derrière des effets, en anglais, en allemand, en duo, samplée avec des cut up à la manière des travaux musicaux de William S. Burroughs ... Cet album renvoie aussi à l’expérience Public Image Ltd. de Jon Lydon (chanteur des Sex Pistols), ou plus contemporain au travail de LCD Soundsystem. Plus qu’une curiosité, Von Sudenfeld est une vraie réussite, une collaboration heureuse (pour contredire les mauvaises langues !).
[15 Juin 07, Jean-Marc]


  1 article connexe :
   •  Fall (the) "Imperial wax solvent"
  5 autres articles sur Domino , les 3 plus récents :
   •  Television Personalities "My dark...
   •  Tortoise & Bonnie 'Prince' Billy ...
   •  Fizzarum "Monochrome plurial"
   tous les articles sur Domino...

   • Domino
Profondo Rosso - Homecooking with friends (Nove Code, France, 2007)

profondo rosso     Le rouge profond pourrait être la terre rougie par le soleil d'un désert aride. La musique de Profondo Rosso pourrait accompagner les chevauchées de héros de western. Totalement instrumental, le groupe rennais, fondé autour de Johan Le Velly et Romain Guillou, deux ex Callahan's Bullit, utilise les mêmes armes que le maître du genre, Ennio Morricone (un titre lui rend hommage, 'Morricone revisited'). Aux côtés des guitares, on trouve l'harmonica, fidèle compagnon des cow-boys, le banjo, piano et violoncelle que l'on joue dans les saloons, mais aussi une harpe ou encore une flûte traversière, plus exotique dans la conquête de l'ouest.
   Il se dégage de leur musique une profonde plénitude ainsi qu'une dimension intemporelle. Le western en question serait resté en pause, on pense aussi aux atmosphères du ‘Paris Texas’ de Wim Wenders. Côté musique, Calexico n'est pas très loin. Les Profondo Rosso se sont réunis à la maison, comme l'indique le titre  ‘homecooking with friends’. Les amis sont nombreux, musiciens, bien sûr ; mais aussi dessinateurs, E.M. (alias Eric Mahé, qui signe également le design du disque ainsi que le logo du groupe), Sébastien Lumineau, Naz et Jean Jean, soit une bonne partie des Taupes de l'Espace, qui illustrent le livret (un dessin par titre).
   Voilà un curieux objet sonore qui n'oublie pas de régaler vos yeux ; ce disque est un billet pour un dépaysement garanti, à commander via leur site ou chez les disquaires rennais.
[24 Mai 07, Jean-Marc]


  1 autre article sur Profondo Rosso :
   • Rue Bara
  2 articles connexes :
   •  S. Doubinsky | EM | Profondo Rosso ...
   •  Homecooking "Nouvelle maison...
  1 autre article sur Nove Code :
   •  Profondo Rosso "Rue Bara"

   • Profondo Rosso

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...