<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 Is it really so strange ? (the Smiths)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Collectif (revue) - Comix Club #5 (Groinge (éditions), France, 2007)

Comix Club 5   Le Groinge sort le n°5 de sa revue critique, le Comix Club, dirigée par Jean-Paul Jennequin depuis le n°4. Après James Kochalka, la revue installe dans son confortable fauteuil d'invité John Porcellino, un autre dessinateur accompagné par un chat. David Lasky, Kevin HuizengaLolmède (avec des planches parues dans le Simo), Jonathan Larabie, ou encore Alban Rautenstrauch (de Stereoscomic, qui mène un interview) parlent du dessinateur des ‘King-Cat’ {ndlr : l'émission de radio Inkstuds interview également John Porcellino ce mois-ci, à écouter ici}.
   D'autres articles et planches autour de la bande dessinée, complètent le sommaire, avec BSK, Big Ben, Jean Bourguignon, ou encore un article sur la fabrique de fanzines (de Baladi, Andréas Kündig, Ibn Al Rabin et Yves Levasseur).
    A se procurer d'urgence, ou mieux, abonnez-vous !
[10 Juin 07, Jean-Marc]


  14 autres articles sur Groinge (éditions), les 3 plus récents :
   •  Gilles Rochier "Love and that...
   •  Collectif (revue) "Comix Club #10"
   •  Groinge (éditions) "Nouveau site web"
   tous les articles sur Groinge (éditions)...

   • Groinge (éditions)
Frederik Peeters - RG t.1, Riyad-sur-Seine (Gallimard, Suisse, 2007)

Frederik Peeters et Pierre Dragon - RG #1
    Frederik Peeters s'attaque au genre policier en adaptant les propos de Pierre Dragon, pseudonyme d'un membre des RG, les Renseignements Généraux. N'attendez pas de révélations sur les dessous de l'institution française (comme leurs mythiques fiches ...), la maison souhaite garder ses secrets de familles.
    C'est Joann Sfar, le directeur de la collection Bayou de Gallimard, qui a croisé la route de Pierre Dragon, dans un restaurant parisien en pleine affaire des caricatures (l'histoire ne dit pas s'il était chargé de ce dossier ...) avec Philippe Val de Charlie Hebdo. Flairant le potentiel du personnage réel, il met en relation Frederik Peeters et Pierre Dragon. De leurs longs entretiens, le dessinateur suisse prévoit trois volumes. Ce 1e. volume nous permet de faire connaissance de Pierre Dragon et ses équipiers, chargés de démêler un réseau de financement d'activités terroristes. Le 2nd se déroulera en hiver, sur une affaire d'immigration clandestine.
    Le résultat se situe entre le reportage journalistique (façon Joe Sacco), les mémoires dessinées (les propos du soldat Alan Cope repris par Emmanuel Guibert) et une fiction policière. Frederik Peeters évolue très à l'aise dans ce nouveau genre (après l'autobiographie, la science-fiction et le western !), avec la panoplie de filatures, renseignements et bagarres ... Graphiquement, l'ouvrage est aussi très abouti, on retrouve son sens du cadrage, du mouvement et on découvre pour la 1e. fois les couleurs réalisées par le dessinateur (c'est une coloriste qui avait oeuvré pour ‘Koma’). Et quelles couleurs ... on aimerait en savoir plus sur sa technique époustouflante, mais Frederik Peeters reste aussi discret que l'institution RG ... la discrétion étant aussi une philosophie en Suisse !
[05 Juin 07, Jean-Marc]


  8 autres articles sur Frederik Peeters , les 3 plus récents :
   • Pachyderme
   • Koma t6 : au commencement (sc. Wazem)
   • Ruminations
   tous les articles sur Frederik Peeters ...
  18 articles connexes, les 3 plus récents :
   •  Romain Sénéchal "Confiture #1"
   •  Ville de Genève "Prix BD 2009"
   •  Sardine Sucrée "Fanzine et...
   tous les articles sur / et autour de Frederik Peeters ...
  2 autres articles sur Gallimard :
   •  Frederik Peeters "Pachyderme"
   •  Frederik Peeters "RG #2...

   • Frederik Peeters
   • Frederik Peeters (non officiel)
   • Gallimard
Périscopages - 6e. édition (Périscopages, France, 2007)

Periscopages - visuel Thomas Ott    La vitalité de la scène graphique indépendante Rennaise n'est plus à démontrer. Citons les auteurs comme Sébastien Lumineau, Tofépi, Naz, Jean Jean, Nylso, et leurs structures d'éditions des Taupes de l'Espace, de la Chose ou encore Kaugummi de Bartolomé Sanson. La librairie Alphagraph' n'est pas en reste dans ce singulier  dynamisme, en témoignent les Chez Jérôme Comics (récemment réactivé, ‘... je reviens’). Et depuis 6 ans, des rencontres de la bande dessinée d’auteur et de l’édition indépendante, les Périscopages, sont organisées dans la ville bretonne.

    La 6e. édition, du 18 mai au 10 juin invite Thomas Ott, avec plusieurs expositions consacrées au spécialiste de la carte à gratter. Le festival lui donne carte blanche pour choisir des films projetés lors de la manifestation. Seront également invités, Lisa Mandell (Tchô, et la collection Shampooing), Badame l'Ambasadrise (Chez Jérôme Comics, et la Chose) ainsi que David Scrima, auteur également musicien dont on peut suivre ses travaux sur le site de l'Employé du Moi (il avait également lancé le fanzine Bob avec la complicité de Gilles Rochier). Les Périscopages reviendront également sur le magazine Hara-Kiri, avec une exposition bête et méchante bien entendu. Vous trouverez le programme complet sur le site, ou vous rendant au quartier général du festival, dans un vieux Berliet, le Bus Impérial. Il est important de signaler que l'ensemble des manifestations des Périscopages est gratuite (contrairement à un festival plus marchand ... ).
[17 Mai 07, Jean-Marc]


  2 autres articles sur Périscopages :
   • 8e. édition
   • 7e. édition

   • Périscopages
Baudoin - Le petit train de la côte bleue (6 Pieds sous Terre, France, 2007)

Baudoin - le train de la cote bleue
diaporama
   Si vous voulez rejoindre Marseille à Miramas, certes il existe la ligne qu'emprunte les trains à grandes vitesses, mais la ligne de la côte bleue est bien plus pittoresque, à bord d'un train micheline jaune et rouge, aux sièges en skaï, il y a quelques années. Si l'autorail est désormais plus moderne, le temps de cette ligne s'écoule plus lentement qu'ailleurs et vous aurez tout le loisir d'admirer les paysages de la cote, les calanques, les pinèdes, les étendues sauvages. Ce temps-là est inestimable, il vaut bien plus que le temps de la vitesse. Précisons pour être honnête que les derniers kilomètres à travers les industries de Fos sur Mer sont moins bucoliques.

    Baudoin, méditerranéen (niçois plus précisément), a découvert cette ligne lors d'une résidence à Vitrolles. Il y est retourné avec ses carnets à dessins qu'il a rempli, le temps d'un trajet aux multiples haltes. Il nous restitue avec toute sa poésie, les paysages et portraits humains croqués de son siège ou des alentours de la voie. Alors, je vous propose sans tarder d'embarquer ... quai n°6 (celui des 6 pieds sous terre bien sur).
[11 Mai 07, Jean-Marc]


  4 autres articles sur Baudoin , les 3 plus récents :
   • Amatlan
   • Exposition à St Michel sur Orge
   • Exposition à Saint-Herblain
  8 articles connexes, les 3 plus récents :
   •  S. Doubinsky | EM | Profondo Rosso ...
   •  Collectif (revue) "Jade #456U"
   •  Collectif "Drozophile #5"
   tous les articles sur / et autour de Baudoin ...
  12 autres articles sur 6 Pieds sous Terre , les 3 plus récents :
   •  Collectif (revue) "Jade 606u"
   •  Mawil "Welcome home"
   •  Collectif (revue) "Jade #456U"
   tous les articles sur 6 Pieds sous Terre...

   • Edmond Baudoin
   • 6 Pieds sous Terre éditions

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...