<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 On n'est curieux qu'à proportion qu'on est instruit (Jean-Jacques Rousseau)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Baladi - Angle mort (Atrabile, Suisse, 2005)

    Alex Baladi promène Benny (il s'appelle en fait Benoît, le surnom est hérité des années 80 avec Benny B. chanteur hip hop belge ...), personnage en forme de saucisse à deux jambes, durant les 200 pages de son nouvel album 'angle mort'. Le lecteur partira avec un Benny en quête de sandwich oriental et découvrira sa grande solitude, solitude rompue avec la rencontre d'un compagnon à 4 pattes ...
    Le récit partira ensuite dans bien d'autres directions (des débuts culinaires, passages musicaux, chorégraphiques avec une danse de smurf ..., une intrigue et bien d'autres genres ... certains surprenants ... ). On retrouve des planches très graphiques, avec des cases en liberté totale, de la calligraphie, des bulles qui s'enroulent ou qui déroulent le récit. Hors collection chez Atrabile (format "comics" en bichromie bordeaux), hors genre, Baladi explore de nouveaux territoires que tout lecteur curieux se doit d'emprunter.
baladi - angle mort

[09 Dec. 05, Jean-Marc]


  18 autres articles sur Baladi , les 3 plus récents :
   • Manoeuvres
   • Encore un effort
   • Workkk (animation)
   • [couverture] le bossu au vinyl
   tous les articles sur Baladi ...
  40 articles connexes, les 3 plus récents :
   •  Jonathan Larabie "L'armée du Mexique...
   •  Collectif (revue) "Lapin #40"
   •  Pierre Feuille Ciseaux "1e. édition"
   tous les articles sur / et autour de Baladi ...
  31 autres articles sur Atrabile , les 3 plus récents :
   •  Manuele Fior "5000 kilomètres par...
   •  Baladi "Manoeuvres"
   •  Ibn Al Rabin "Sichem & Dina"
   tous les articles sur Atrabile...

   • Atrabile
Charles Burns - Black hole (Pantheon books, USA, 2005)

charles burns - black hole
diaporama
   Le zata vous parlait dans ses tous débuts, d'un curieux dessinateur américain qui débutait une série de comics. Dix ans après le 1er numéro, et quelques mois après la sortie de l'ultime numéro (#12), 'black hole' est désormais un livre de 368 pages .
    N'hesitons pas à dire que l'édition de ce pavé monumental est un événement qui fera date ; tant d'un point de vue artistique, cette histoire surnaturelle ancrée dans le milieu adolescent d'une petite ville américaine avec un dessin sculpté dans un noir profond que du point de vue éditorial. Le système de publication en comics avant de passer en album ('graphic novel' en vo) aura permi à Charles Burns de mener bien une tâche titanesque, et aux lecteurs de s'installer dans l'atmosphère étrange de ce récit en attendant impatiemment le numéro suivant.
   L'édition française sera assurée par Delcourt, qui avait déjà édité les comics en plusieurs volumes avec peu de réussite (papier ordinaire vs le papier glacé des comics, noir moins intense ...) ; autant profiter de l'originale, qui plus est certainement plus économique que sa version française ... à moins d'être un irréductible réfractaire à la langue anglaise (nb : si vous voulez découvrir Charles Burns en français dans du bel ouvrage, tournez vous vers les livres adaptés par Cornelius).
[03 Dec. 05, Jean-Marc]


  6 autres articles sur Charles Burns , les 3 plus récents :
   • El Borbah
   • Permagel
   • Black hole au cinéma
  17 articles connexes, les 3 plus récents :
   •  Art Spiegelman "Be a nose !"
   •  Lilli Carré "the Lagoon"
   •  Collectif "Le tendon revolver"
   tous les articles sur / et autour de Charles Burns ...
  2 autres articles sur Pantheon books :
   •  Jessica Abel "La perdida"
   •  Daniel Clowes "Ice haven"

   • Charles - Goon Squad Burns
   • Pantheon books
Hope Larson - Salamander dream (AdHouse books, USA, 2005)

hope larson
diaporama
   Hailey, une petite fille fait de longues ballades en forêt. Elle y connaît la cachette d'un curieux personnage mi homme - mi lézard qui lui raconte des histoires qui la font rêver. Au fil des chapitres la petite fille grandi; elle joue avec d'autres amis; ses visites s'espacent de plus en plus; sa relation avec le curieux habitant de la forêt évolue. Hailey est devenue une adolescente et pour la première fois, c'est elle qui lui raconte une histoire ...
   Hope Larson, dessinatrice américaine originaire de la Caroline du Nord (dans les Appalaches) nous entraîne dans les forêts de son enfance. La nature déborde dans les pages de ce récit habillé de bichromie verte annoté d'indications sur les animaux ou la végétation, indications qui sont aussi sonores (cris d'animaux, bruissement de feuilles). Cette nature éveille donc tous nos sens. Le style graphique est en harmonie avec caractère poétique et allégorique du récit. Certaines pages sont restées à l'état brut de crayonnés qui permet de se rendre compte de sa méthode de travail.
   'Salamander dream' est le premier ouvrage de Hope Larson; le second, 'gray horses' est à paraître chez Oni press en février 2006. La dessinatrice réalise également de nombreuses illustrations à découvrir sur son site ou sur les galeries de Hinah. Après les nuages de 'the clouds above' de Jordan Crane, ne quittez pas le monde féérique avec la forêt de Hope Larson. A noter que vous pouvez effectuer la ballade complète avec l'intégralité des planches sur le web (ici), mais que la ballade est bien plus agréable avec le livre.
[27 Nov. 05, Jean-Marc]


  2 autres articles sur Hope Larson :
   • Gray horses en français
   • Gray horses
  2 articles connexes :
   •  Lilli Carré "the Lagoon"
   •  oRSo "Roveretto"

   • Hope Larson
   • AdHouse Books
Collectif - J'ai 20 ans et le monde m'appartient (Strapazin, Suisse, 2005)

jordan crane
diaporama
   Le magazine suisse allemand de bandes dessinées [ndlr magazine que l'on aimerait trouver dans les kiosques francophones], Strapazin souffle ses 20 bougies. Pour l'occasion, Noyau a envoyé à 48 artistes une case extraite d'un storyboard racontant le parcours d'un timide dessinateur désirant rentrer dans l'équipe du magazine. La liste des participants montre bien l'ouverture du magazine, de Genève (Tom Tirabosco, Wazem, Baladi, Helge Reumann), à l'Allemagne (Anke Feuchtenbergerowa, Mawil, Martin Tom Dieck, Nicolas Malher), en passant par la France (Sardon, J.C. Menu, Killoffer) et bien sûr Zurich, siège des studios Strapazin (Andreas Gefe, Thomas Ott, Anna Sommer [qui signe l'affiche]...).
    Les différents travaux font l'objet d'une exposition "j'ai 20 ans et le monde m'appartient", visible jusqu'au 23.12.2005 à la bibliothèque Saint Jean de Genève (web). Elle franchira les frontières pour le festival de Bastia au printemps prochain. Le zata vous propose 20 dessins photographiés, pour l'intégrale et une meilleure qualité, je vous renvoie à un petit ouvrage carré édité rassemblant ce travail collectif et commémoratif.
[23 Nov. 05, Jean-Marc]


  1 autre article sur Strapazin :
   •  Collectif (Revue) "Strapazin"

   • Strapazin

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...