<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 There were kurious oranj (Mark E.Smith, the Fall)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Collectif (série) - Le mois de ... (Groinge (éditions), France, 2005)


   Les éditions Groinge ont demandé à différents auteurs (avec un tiers d'auteurs de la maison niçoise) un carnet autobiographique d'une durée d'un mois (plus un jour avant et un autre suivant). L'auteur doit respecter un travail quotidien et daté. Libre à lui de choisir la technique, dessin, photo, texte et peut jouer sur le format (le carnet est édité dans un format à l'italienne horizontal, que BSK a utilisé dans le sens vertical). La série "le mois de ..." arrive par paquet de trois et couvrira l'année 2005 (voir au delà suivant le premier bilan [financier ... voir la note de fin de chronique]). La première livraison est habillée de bleu (du foncé au clair en jouant avec les teintes).
   - Janvier est signé par Choï Juhyun et Otto T., un mois à Poitiers (siège des éditions Flblb) et à Angoulème (lieu de migration pour tous les dessinateurs en cette saison).
   - Baladi nous raconte son mois de février à Berlin où le genevois s'est exilé, un mois plutôt solitaire entre déprime et rêves le plus souvent en dessins "calligraphiés" (dans la lignée de "la main droite").
   - BSK choisit pour mars une forme minimale, un dessin accompagné ou non d'un texte avec la date au tampon. La musique et le cinéma se retrouve dans l'ellipse de ce carnet.

   Les trois prochains verront les mois de Fafé, Sandrine Lemoult et Jean Bourguignon.
   Les carnets sont disponibles individuellement ou font l'objet d'une souscription annuelle à tarif préférentiel (via leur site). Puisqu'il faut parler finance, il faut dire que certes vous paierez ces carnets quasiment le prix d'un album cartonné couleur, mais que vous soutiendrez un éditeur courageux (le projet est financièrement ambitieux). Il est d'ailleurs recommandé pour un plus grand soutien (en évitant les intermédiaires ...) de passer directement commande aux éditions Groinge (port gratuit, bon de commande sur leur site). Voir à ce sujet fianncier l'appel collectif [ dessin ] de Groinge et la Boîte d'Aluminium.
[22 Aou. 05, Jean-Marc]


  14 autres articles sur Groinge (éditions), les 3 plus récents :
   •  Gilles Rochier "Love and that...
   •  Collectif (revue) "Comix Club #10"
   •  Groinge (éditions) "Nouveau site web"
   tous les articles sur Groinge (éditions)...

   • Groinge (éditions)
Collectif (Revue) - Bile Noire n°15 (Atrabile, Suisse, 2005)

   Si la parution est irrégulière ("quand on peut" indique la maison dans l'ours), Bile Noire, la revue des éditions Atrabile continue son chemin. A défaut de régularité, la qualité est elle bien suisse, la couleur (une couleur mauve en bichromie) habille même quelques pages glacées pour l'occasion [Atrabile annonce d'ailleurs une prochaine collection couleur ...], le tout pour un prix très serré (loin des revues luxueuses récemment apparues ...).
   Le sommaire est encore une fois très international, auteurs édités par la maison ou non : Frederik Peeters, Manuele Fior, Peggy Adam, Wazem, Jason, Robert Goodin .... La revue accueille une nouvelle livraison de bande dessinée abstraite (la 3ème), tenue pas Ibn al Rabin avec Fafé et François Olislaeger, ainsi qu'un cahier spécial hygiène dirigé par Andréas Kündig (avec Baladi [avec le scénario d'un extra-terrestre !] et Guillaume Long).
[18 Juil. 05, Jean-Marc]


  31 autres articles sur Atrabile , les 3 plus récents :
   •  Manuele Fior "5000 kilomètres par...
   •  Baladi "Manoeuvres"
   •  Ibn Al Rabin "Sichem & Dina"
   tous les articles sur Atrabile...

   • Atrabile
Glen Baxter - Haro sur le suif (Hoëbeke, Grande-Bretagne, 2005)

   Le nouvel ouvrage de Glen Baxter est une enquête policière sur les traces d'un trafic de tofu (élément clé d'une recette culinaire à base de suif)
   Le dessinateur anglais répond à la mondialisation ambiante qui nous entoure par une nouvelle intrigue excentrique qui nous emmène aux 4 coins du monde. Il multiplie les curieux personnages (un peintre recycleur de suif, un expert du paranormal, un chasseur de papillons ...), brouillant ainsi les pistes à chaque page. Avec une telle énigme, il est normal de retrouver un impressionnant escadron international de fins limiers : Lazenby en Angleterre, sergent Laforgue du Yucatan, le shérif Mc Cullough d'Arizona, le sergent Mac Intyre et les agents de Scotland Yard. A cela, il faut aussi rajouter la présence régulière du fameux morceaux "somewhere over the rainbow", ainsi que de nombreux instruments de musique, ou encore des yodeleurs.
   Fidèle à son principe d'un dessin aux commentaires décalés (à moins que cela ne soit une illustration décalée face aux propos), avec un humour très british, Glen Baxter reste unique et inclassable (roman illustré ? illustration commentée ? ...), mais aussi indispensable !
[04 Mai 05, Jean-Marc]


  4 autres articles sur Glen Baxter , les 3 plus récents :
   • Le monde de Glen Baxter
   • Catalogue d'exposition (cneai)
   • Le merveilleux livre du sexe
  1 article connexe :
   •  Frédéric Fleury "C'est triste"
   tous les articles sur / et autour de Glen Baxter ...
  1 autre article sur Hoëbeke :
   •  Glen Baxter "Le monde de Glen Baxter"

   • Glen Baxter
Joe Sacco - the Fixer, une histoire de Sarajevo (Rackham, USA, 2005)

   Joe Sacco, le dessinateur reporter, poursuit son travail sur le conflit en ex-Yougoslavie. Après les reportages avec 'Gorazde' et 'Soba', 'the Fixer' raconte sa relation avec Neven, un guide pour journaliste rencontré à Sarajevo après les combats, en 1995. Le 'fixer' conduit le journaliste sur les bons endroits, l'emmène voir les bonnes personnes, il arrange (le mot vient du verbe 'to fix') son travail. Niven, le fixer de Joe Sacco est un curieux personnage, difficile à cerner, mi-ange, mi-démon. Le dessinateur nous raconte le parcours de Niven, devenu fixer après avoir servi un chef de guerre. Son ouvrage mélange récits sur ces chefs de guerre et sa relation ambiguë avec son guide. Chacun ayant besoin de l'autre (l'un pour des informations, l'autre pour les devises étrangères), Joe Sacco n'est pas dupe sur le caractère parfois fabulateur de son compagnon de terrain, que l'on découvre à travers d'autres témoignages.
   Joe Sacco réalise au fur à mesure de ses ouvrages, un travail gigantesque par le dessin d'une remarquable finesse (servi par une mise en cases toujours inventive). Ici, au delà du reportage où l'auteur ne se cache jamais (sa signature), on découvre la face cachée du journalisme. On le doit à un journaliste dessinateur qui prend le temps laborieux du dessin pour livrer son travail (on apprend que la fondation Guggenheim lui a permis de financer ce temps nécessaire).
[12 Avr. 05, Jean-Marc]


  5 autres articles sur Joe Sacco , les 3 plus récents :
   • Gaza 1956, en marge de l'Histoire
   • Gorazde
   • Soba
  1 article connexe :
   •  Frederik Peeters "RG t.1,...
   tous les articles sur / et autour de Joe Sacco ...
  2 autres articles sur Rackham :
   •  Joe Sacco "Gorazde"
   •  Joe Sacco "Soba"

   • Rackham (éditions)

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...