<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 "Agitateur de curiosités" (Un géant du commerce)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Wang Xiaoshuai
So close to paradise (Chine, 2000)


   So close to paradise est essentiellement basé sur les relations de 3 personnes, 2 frères, Gao Ping et Dong Zi et une jeune chanteuse thaïlandaise, Ruan Hong. Elle est amoureuse de Gao Ping, mais Dong Zi souffre de la voir dans les bras de son frère... Les 2 frères sont très différents, le cadet survie en faisant le palanquier (il fait des navettes entre les rives du fleuve en portant des marchandises). L'aîné s'en sort mieux, mais gagne sa vie dans les combines... Mais ça ne marche pas toujours, surtout quand il essaye d'arnaquer le chef de la mafia local, 'Fatty', c'est lui qui se retrouve flouer... La seule piste pour retrouver Fatty et son argent mènera Gao Ping dans un cabaret, à la recherche d'une chanteuse thaïlandaise, Ruan Hong. Elle est en fait la maîtresse du chef mafieux, mais n'en dit pas un mot à Gao Ping. Il ne s'en apercevra qu'après avoir succombé à ses charmes. Ce qui n'arrangera pas du tout ses affaires avec Fatty... Dong Zi lui regarde tout ceci silencieusement. Non seulement il découvre ses sentiments envers la chanteuse, mais aussi un monde qu'il ne connaissait pas, celui de la ville, de la nuit et la musique. On le voit dans une superbe scène écouter un air dans un baladeur que lui prête Ruan Hong.

   Le caractère policier de l'intrigue cache un film sensible aux multiples facettes, l'imbroglio amoureux entre les 3 protagonistes, mais aussi la découverte de l'inconnu à travers les yeux de Dong Zi ainsi qu'un regard actuel sur les villes chinoises qui explosent démographiquement. L'action se déroule à Wuhan, ville champignon, dans laquelle ont débarqué de leur campagne les 2 frères. On voit les différences d'intégration dans ce nouveau milieu, mais aussi tous les travers de la ville (la prostitution, on ne fait pas que chanter au cabaret..., les arnaques etc..). A noter que son réalisateur n'est pas passé par les traditionnels chemins de l'administration chinoise pour monter le film, 'so close to paradise' est une oeuvre clandestine. Wang Xiaoshuai a du changer le titre de son film, il devait s'appeller 'la fille du Vietnam' trop explicite pour les autorités chinoises (trop lié à la prostitution de ces filles qui travailent en cabaret). Il fait partie de la nouvelle génération de réalisateurs chinois (la 6ème) L'influence d'autres cinémas est présente dans ce film, le film noir et une filiation avec Jim Jarmush (Gao Ping utilise une "gimmick" pour allumer ses cigarettes, tout comme un protagoniste nippon de 'Mistery train'). 'So close to paradise' est le 3ème (mais le 1er à nous parvenir) film de Wang Xiaoshuai qui a depuis terminé un 4ème et prépare son 5ème. (source le numéro spécial Asie des Cahiers du Cinéma, le n°536).




  1 article connexe :
   •  Lou Ye "Suzhou river"
- 1er Mars 00

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...