<img src="commun/img/bandeau_alt.gif" alt="bandeau flash" />
 Is it really so strange ? (the Smiths)

Note de la Redaction > > Le zata cesse définitvement son activité web.
Vous pouvez consulter le site dans son état de 2010 (il y a un siècle). Plus d'explications par ici ...


Max De Radiguès - Jacques Delwitte, Little White Jack (Employé du moi (l'), Belgique, 2008)

Max de Radigues - Jacques Delwitte, Little White Jack
diaporama
    Parmi les spectateurs, Bruxellois et touristes, d'un musicien de rue à la barbe blanche, Max de Radiguès s'est arrêté plus longtemps, laissant travailler son imagination. ‘Jacques Delwitte, Little White Jack’ est ainsi né. Dans les pages de cette fiction inspirée d'un personnage bien réel, le musicien prend le chemin d'un studio d'enregistrement tenu par son beau-fils pour travailler avec un jeune groupe de rock anglais. Son passé se révèle au fur et à mesure des discussions avec la chanteuse et sa fille, ou de vieilles photos. Jack Wight menait une carrière musicale outre-atlantique avec sa compagne May Wright jusqu'à son retour précipité en Belgique ...

    Max de Radiguès nous raconte une nouvelle histoire bruxelloise, ou plutôt internationale, comme l'était ‘Antti’. Le riche passé du musicien de rue se révèle petit à petit en monochrome, alors que le présent se déroule en bichromie marron et verte. Comme on peut le trouver dans un album musical, les pages muettes fonctionnent comme des respirations instrumentales. Ce livre nous parle également de ponts entre générations qui peuvent se révéler salvateurs ... Après sa lecture, vous ne regarderez plus ni écouterez les musiciens au coin de votre rue de la même façon.
[16 Juin 08, Jean-Marc]


  1 autre article sur Max De Radiguès :
   • Antti Brysselissä
  23 autres articles sur Employé du moi (l'), les 3 plus récents :
   •  Alexandre De Mothé "Du sang sous le...
   •  Collectif "Radio GrandPapier"
   •  Cole Johnson "Hush-Hush"
   tous les articles sur Employé du moi (l')...

   • Max de Radiguès
   • Employé du moi (l')
Collectif - Drozophile #7 (Drozophile, Suisse, 2008)

Drozophile 7
diaporama
   Voilà 6 ans que le Drozophile, gigantesque (30x40 cm) animal de papier et d'encre,  ne s'était montré. Ce nouvel opus rassemble une vingtaine de dessinatrices (avec deux intrus masculins, Poussin et Exem) autour du thème de la liberté. On pourra ainsi voir un poème de Prévert adapté par la libanaise Zeina Abirached, ou encore la réalité briser la liberté des palestiennes Faten & Fida Fawzi.

    Les contributions sont internationales : d'Israël (Meirav Shaul, Michal Baruch), Slovénie (Ajda Mavser, Petra Prezelj, Sasa Kladnik), Madagascar (H Manga), Espagne (Julia Pelletier), Belgique (Géraldine Servais), France (Nancy Peña, Olive, Nathalie Desforges), mais aussi de Suisse (Anna Sommer, Louise Bonnet, Laura Jurt, Nadia Raviscioni, et Joëlle Isoz). Toutes les pages sont soigneusement sérigraphiées sous le contrôle de Christian Humbert-Droz, véritable sorcier imprimeur. A vous de libérer un des 550 exemplaires chez les meilleurs libraires.
[10 Juin 08, Jean-Marc]


  5 autres articles sur Drozophile , les 3 plus récents :
   •  Collectif "Ethique ?"
   •  Collectif "Drozophile #5"
   •  Collectif "Tati"
   tous les articles sur Drozophile...

   • Drozophile
John Porcellino - Thoreau at Walden (Hyperion, USA, 2008)

John Porcellino - Thoreau at Walden
diaporama
    Le philosophe Henry David Thoreau, disciple de Ralph Waldo Emerson (voir ‘conte de Noël’ de Desplechin), vécu deux ans dans une cabane qu'il a construit, sur les rives de l'étang Walden, près de Concord / Massachusetts. Il est l'auteur de ‘la Désobéissance civile’ qui inspira bien des désobeisseurs. Cette expérience, proche de ‘la forêt d'Ermenonville’ de Jean-Jacques Rousseau, fit l'objet d'un livre intitulé ‘Walden’.

   Avec ‘Thoreau at Walden’, co-édité par Hyperion et le Center for Carton Studies (CCS), John Porcellino relate ces deux années, en reprenant les écrits de Thoreau avec quelques libertés expliquées en fin d'ouvrage. Le dessinateur, avec son style très épuré, ici en bichromie, en véritable poète naturaliste, ami de la race féline qu'il a élevé au rang de roi (‘king cat’), nous ouvre aussi bien les portes de la cabane avec son quotidien, que la pensée du philosophe. Cultivons, en version originale, la réflexion de Thoreau et la poésie graphique de John Porcellino.
[04 Juin 08, Jean-Marc]


  4 autres articles sur John Porcellino , les 3 plus récents :
   • Map of my heart
   • King-Cat classix
   • Moon lake trails
  5 articles connexes, les 3 plus récents :
   •  Cole Johnson "Hush-Hush"
   •  Alec Longstreth "Phase 7"
   •  Sean Ford "Only skin"
   tous les articles sur / et autour de John Porcellino ...

   • John Porcellino
Art Spiegelman - Breakdowns (Casterman, USA, 2008)

Art Spiegelman - Breakdowns
diaporama
    ‘Breakdowns’ fut édité en 1978, avec un tirage confidentiel. Art Spiegelman avait alors 30 ans. Parmi les différentes histoires qui le composaient, il parlait du suicide de sa mère 10 ans plus tôt, en 1968. Une histoire courte intitulée ‘Maus’ posait elle les bases du récit fleuve sur la Shoah vue à travers l'expérience de ses parents déportés, quelques années avant sa naissance en 1948. ‘Maus’ obtiendra le prix Pulitzer (seul ouvrage dessiné ainsi récompensé). Toutes ces blessures du passé ont alimenté la notion de culpabilité, essentielle dans son travail. ‘Breakdowns’ est une réflexion sur l'autobiographie, sur la question formelle, comment représenter un récit visuel, aller au delà des mots.

   Ce travail majeur, pierre angulaire de l'oeuvre de Spiegelman, est désormais ré-édité en 2008, au 60e. anniversaire de son auteur. Signalons que Casterman devance Pantheon books qui sortira la version originale en octobre prochain. Les planches originelles de 1978 sont présentées entre une préface dessinée, qui revient sur son enfance et une postface, sous forme d'essai. La nouvelle édition respecte les volontés de l'artiste soucieux de la fabrication de ses ouvrages. Art Spiegelman est un acteur majeur de l'underground des années 60/70 au même titre que Robert Crumb, un modèle pour bon nombre d'auteurs plus jeunes ... à commencer par Chris Ware aussi besogneux, aux interrogations formelles, tout autant éditeur que dessinateur. ‘Breakdowns’ permet d'éclairer le travail de Spiegelman bien sûr, mais aussi tout un pan de la bande dessinée autobiographique, indispensable !
[03 Mai 08, Jean-Marc]


  1 autre article sur Art Spiegelman :
   • Be a nose !
  2 articles connexes :
   •  Eric Drooker "Flood !"
   •  Tardi "New York Mi Amor"
  14 autres articles sur Casterman , les 3 plus récents :
   •  Tardi "Putain de guerre !...
   •  Loustal "Coronado (sc. Denis Lahane)"
   •  Tardi "Journal de guerre, 1917"
   tous les articles sur Casterman...

   • Casterman

[© le Zata 1996 - 2017]              {infos site}              {contact}              {goodies}              {les amis}

ndlr : le rythme d'actualisation est également curieux ...